Imbroglio diplomatique entre le Royaume-Uni et le Vatican sur la fin de vie d'un nourrisson atteint d'une maladie mitochondriale

Imbroglio diplomatique entre le Royaume-Uni et le Vatican sur la fin de vie d'un nourrisson atteint d'une maladie mitochondriale

Ariel F. Dumont
| 07.07.2017
  • Charlie Gard

Pour sauver la vie de Charlie Gard, le bébé âgé de dix mois atteint du syndrome de déplétion de l'ADN mitochondrial, le Vatican se dit prêt à tout. Même à lui accorder au pied levé la nationalité vaticane et faciliter son transfert dans les services de l’hôpital pédiatrique du Saint siège, L’Enfant-Jésus.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a approuvé le 27 juin la décision d'arrêt de soins des médecins du Great Ormond Street Hospital de Londres...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 9 Commentaires
 
corinne b Infirmier 09.07.2017 à 17h14

Comment peut t'on en tant que medecin , en tant que soignant, ne pas donner une chance , aussi infime soit elle à l'enfant et sa famille ?
Nous sommes rattrapés par l'eugénisme..

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 09.07.2017 à 11h13

La question est celle du droit à la vie d'un bébé atteint d'une maladie aujourd'hui incurable pour laquelle des équipes promeuvent des thérapies non encore évaluées, qu'est-ce qui empêche de Lire la suite

Répondre
 
Dr. Cherfa Médecin ou Interne 09.07.2017 à 09h18

Trump sommité scientifique!!!

Répondre
 
VICTOR J Médecin ou Interne 08.07.2017 à 06h41

La thérapeutique acharnée, la médiatisation outrancière et la judiciarisation forment un cocktail explosif a la Vincent Lambert. Les parents sont exaltes d'un faux-espoir vain, les médecins sont Lire la suite

Répondre
 
DANIEL M Médecin ou Interne 08.07.2017 à 09h46

Entièrement d'accord avec vous.

Répondre
 
astrid h Infirmier 08.07.2017 à 06h37

Que le Vatican s'occupe de religion, et la médecine de la médecin ...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives et atteintes d'hépatite officiellement levée

soins funeraires

Les personnes séropositives et/ou atteintes d'hépatite décédées pourront, à partir du 1er janvier 2018, recevoir des soins funéraires, en... Commenter

Effectifs en hausse, féminisation, exercice en groupe, attrait du secteur IIPortrait-robot du médecin spécialiste

Abonné
spe

Une enquête de la DREES* (ministère) examine la médecine spécialisée sous toutes ses coutures. Le nombre de spécialistes a progressé... Commenter

Tiers payant généralisé : « pas besoin d'en passer par une loi » si les médecins adhèrent naturellement, selon Agnès Buzyn

Agnès Buzyn tiers payant généralisé

Auditionnée mardi par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur sa feuille de route, la ministre de la Santé Agnès... 30

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter