Vaccin et SEP : la cour de justice de l'UE estime qu'un lien de causalité est possible même en l'absence de preuve scientifique

Vaccin et SEP : la cour de justice de l'UE estime qu'un lien de causalité est possible même en l'absence de preuve scientifique

Dr Lydia Archimède
| 27.06.2017
  • cour

La décision était attendue, après les conclusions de l'avocat général Michel Bobek présentées le 7 mars dernier qui indiquait que « même si la recherche médicale n'établit pas de lien entre la vaccination et la survenance d'une maladie, il est possible de prouver le défaut du vaccin et l'existence d'un lien de causalité entre le vaccin est la maladie ».

La Cour de justice de l'Union européenne, interrogée par la Cour de cassation française, s'est donc rangée...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 19 Commentaires
 
Geneviève H Médecin ou Interne 18.07.2017 à 15h50

et les augmentations enormes des gammaglobulines dans les semaines qui suivent ces survaccinations (confer mon petit fils en Angleterrre devenu un petit vieux en quelques semaines apres avoir eu à 6 Lire la suite

Répondre
 
Dr Soun Médecin ou Interne 09.07.2017 à 23h05

Certains affirment avoir vu des OVNI : donc les OVNI existent . Pas la peine d ' aller à la Cour Européenne. D ' ailleurs, pourquoi aller voir son médecin, puisque le Juge est plus compétant ?

Répondre
 
CLAUDINE T Médecin ou Interne 04.07.2017 à 10h34

Comment peut-on prononcer un tel jugement en 2017! Comment peut-on mépriser ainsi les études scientifiques!
C'est la victoire des écolos sur les études scientifiques.

Répondre
 
Didier B Médecin ou Interne 03.07.2017 à 21h03

il y a bien longtemps qu'on attendait une telle decision , enfin!

Répondre
 
François T Paramédicaux 01.07.2017 à 09h26

N'y a t'il pas une foi religieuse, dogmatique et obscurantiste à rejeter le fait que l'administration de produits par voie intra ne puisse en aucun cas déclencher des effets secondaires et réactions Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 01.07.2017 à 13h30

Oui, enfin, les virus aussi donnent des Guillain-Barré...

Répondre
 
RL Médecin ou Interne 07.07.2017 à 23h47

Ainsi se pose le problème de la vaccination, pour certaines pathologies rares. Si un patient présente un Guillain-Barré après vaccin, aurait-il présenté spontanément ce syndrome après une infection Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après l'échec de Lille pour l'Agence européenne du médicament, Aubry et Bertrand, furieux, taclent Macron

agence européenne du médicament

C'est une défaite qui laisse un goût amer. La maire de Lille Martine Aubry (PS) et le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand (LR)... 1

2 700 signalements d'effets indésirables liés au DIU Mirena entre mai et août 2017

mirena

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rendu publics les premiers résultats d'une enquête de... Commenter

« Zéro sexisme », « zéro harcèlement » : la contre-attaque des internes pour briser le tabou et porter plainte

SEXISME

Après la publication de l'enquête édifiante dénonçant la banalisation du sexisme et du harcèlement sexuel au cours du cursus,... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter