Révolution dans le cancer bronchique non à petites cellules - Le pembrolizumab en passe de supplanter la chimio

Révolution dans le cancer bronchique non à petites cellulesLe pembrolizumab en passe de supplanter la chimio

Dr Alain Marié
| 13.10.2016
Plusieurs études présentées au congrès de l’ESMO (European society for medical oncology) confirment les démonstrations d’efficacité du pembrolizumab (keytruda) dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) à un stade avancé, en monothérapie comme en association, en première ou en seconde ligne. Plus encore, les résultats de l’étude Keynote-024 suggèrent que la chimiothérapie pouvait disparaître du traitement de première ligne - une révolution.
  • CHIMIO

L'étude Keynote-024 est un essai de phase III, randomisé, ayant inclus 305 patients présentant un cancer métastatique, non prétraité et dont les tumeurs exprimaient des taux élevés de PD-L1 (TPS ≥ 50 %).

Les patients recevaient soit 200 mg de pembrolizumab toutes les trois semaines ou 4 à 6 cycles de chimiothérapie à base de platine. Après un suivi médian de 11,2 mois, on constate que le pembrolizumab réduit le risque de progression ou de décès de 50...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn : « Si j'ai besoin d'un secrétaire d'État, j'en ferai part au Président »

buzyn

« Non ». C'est ce qu'a répondu sans fard la ministre de la Santé à la journaliste de LCI, qui lui demandait ce vendredi matin si elle avait... Commenter

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »

Abonné
Gasser

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres... 1

Des avatars virtuels aident les schizophrènes à lutter contre leurs voix

schizophrènes

Comment aider les 25 % de patients schizophrènes qui continuent d'entendre des voix menaçantes malgré leur traitement pharmacologique ?... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter