85 % des professionnels de santé libéraux inquiets pour leur avenir

85 % des professionnels de santé libéraux inquiets pour leur avenir

Marie Foult
| 07.10.2016
  • avenir

94 % des professionnels de santé libéraux se disent assez ou très inquiets pour l'avenir de l'organisation des soins en France, 80 % estiment que la santé n'est pas assez abordée par les candidats à la présidentielle et 85 % sont inquiets pour l'avenir de leur propre activité libérale. C'est ce qui ressort d'un sondage* Harris Interactive, présenté ce vendredi lors de la journée de rentrée du Centre national des professions libérales de santé (CNPS, libéraux de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 10 Commentaires
 
Dr Soun Médecin ou Interne 10.10.2016 à 20h51

C ' est bien pour ça que je CASSE !!!
VIVE LA LIBERTÉ !!!!!

Répondre
 
Docaparis Médecin ou Interne 08.10.2016 à 18h49

De quoi embellir encore le beau sourire réjoui de Mme la ministre...

Répondre
 
FELIX G Médecin ou Interne 08.10.2016 à 12h28

Adhérez à l'UFML pour ce qui ne l'ont pas encore fait, organisez votre déconventionnement, participez aux fermetures de cabinets et autres actions, affûtez les fourches même, mais ne pensez pas que Lire la suite

Répondre
 
Richard G Médecin ou Interne 08.10.2016 à 11h51

Inversons la question : Qu'est-ce qui peut nous donner envie de "soigner" aujourd'hui ? Dans quelles conditions ? Ne vous précipitez pas pour répondre.

Répondre
 
ZOSTRA Médecin ou Interne 11.10.2016 à 14h14

Demandez à l'ENA ils vont avoir une idée !

Répondre
 
Frederic L Médecin ou Interne 08.10.2016 à 11h23

Multiplication de tutelles administratives et impossibilité de mettre en place des dossiers médicaux à partager.Cherchez l'erreur.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 3

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 44

Agnès Buzyn relance la recertification périodique, les syndicats sur le qui-vive

buzyn

L'annonce de la ministre de la Santé, jeudi, de mettre en œuvre la recertification des compétences des professionnels de santé a été... 47

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter