Reste à charge, dépassements, tarifs… : l'UFML accable Touraine et son bilan

Reste à charge, dépassements, tarifs… : l'UFML accable Touraine et son bilan

Henri de Saint Roman
| 26.08.2016
  • Touraine-Marty

    Reste à charge, dépassements, tarifs… : l'UFML accable Touraine et son bilan

À l'approche de la présidentielle, l'Union française pour une médecine libre (UFML) présidée par le Dr Jérôme Marty intensifie son travail d'opposition frontale à la loi de santé de Marisol Touraine et à l'ensemble de sa politique. Sur plusieurs sujets sensibles, l'association a ainsi confronté l'argumentaire de la ministre à la « réalité » du terrain, pour en tirer une analyse très différente de celle de Marisol Touraine.

« La prise en charge par la Sécurité sociale a augmenté continûment depuis 2012 », pour atteindre 78 % en 2014, se félicite par exemple la ministre dans un communiqué du 16 août. Dont acte, répond l'UFML, qui précise que cette intervention accrue du régime obligatoire résulte mécaniquement de l'augmentation du nombre de patients en ALD à 100 %. Leur nombre a atteint 9,9 millions en 2014. 

Autre affirmation de Marisol Touraine dénoncée par l'UFML : celle selon laquelle « un tiers des médecins de secteur II » se seraient engagés dans une démarche de modération tarifaire via le contrat d'accès aux soins (CAS qui sera remplacé dans la convention 2016 par une nouvelle option tarifaire). L'association juge ce chiffre d'un tiers surévalué : selon un audit du cabinet Mercer (juin 2016), seuls 23 % des spécialistes exerçant en secteur II sont signataires mais seulement 15 % des chirurgiens éligibles, 10 % des ophtalmos, 21 % des obstétriciens... L'UFML assure au passage que 23 % des signataires ayant respecté les obligations du contrat attendent encore les allégements de cotisations promis.

Les contrats complémentaires santé responsables (qui bénéficient d'aides fiscales) sont également visés. Objets de grande satisfaction ministérielle, l'UFML fait valoir au contraire que « leur coût a augmenté pour les adhérents et les employeurs puisqu’à cotisation égale, le panier de soin remboursé est réduit au minimum ».

Quant aux compléments d'honoraires, que Marisol Touraine veut à tout prix réguler, l'UFML souligne qu'ils sont « justifiés et inévitables dans la pratique libérale », au regard de la faiblesse des tarifs Sécu actuels. L'association observe ainsi que les centres de santé, assujettis aux tarifs opposables, doivent être subventionnés par l'État à hauteur de 36 % pour ne pas être déficitaires, « preuve que les soins ne peuvent pas s'organiser à ces tarifs ».

Défiance

Dans une tribune publiée le 24 août par « le Monde », le Dr Jérôme Marty, président de l'UFML), précise sa charge contre le bilan Touraine : aggravation des déserts médicaux, contrats d'assurance low-cost, augmentation des cotisations des assurés sociaux, réseaux de soins, mise en place d'un système de santé hyperadministré, rien ne trouve grâce à ses yeux.  « C'est la défiance qui prévaut désormais, conclut-il. Jamais ministre ne se sera à ce point éloigné des professions dont il a la charge. Cette défiance est le symbole du gouvernement Hollande qui, à force d'erreur, de centralisation et de scandales, s'est coupé des Français. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cassation

Arrêt maladie : pas de voyage sans autorisation, rappelle la Cour de cassation

Le salarié en arrêt maladie doit respecter un certain nombre de règles du code de la sécurité sociale, comme le fait d'être présent à son domicile à certains horaires de la journée. Une autre de ces règles, moins connue, est... 1

Approvisionnement en corticoïdes : un retour progressif à la normale, annonce l'ANSM

corticoides

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait le 7 mai dernier de fortes tensions... Commenter

Pour la première fois en France, deux cœurs ont été greffés sans cesser de battre

Organ Car System

À l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille, deux patients ont, pour la première fois en France, bénéficié d'une greffe d'un cœur qui n'a pas... Commenter

Loi de santé : les futurs médecins fixent leurs attentes et leurs lignes rouges

loi santé senat

Que faut-il espérer de la future loi de santé, qui sera examinée par les sénateurs en séance publique à partir du 3 juin ? Lors d'une table... Commenter

AP-HP : grève des personnels peu suivie, rassemblement devant le siège

aphp greve

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 24 mai devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter