Centres dentaires low-cost : la ministre annonce une aide financière pour les victimes de Dentexia

Centres dentaires low-cost : la ministre annonce une aide financière pour les victimes de Dentexia

Sophie Martos
| 27.07.2016

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le renforcement de la prise en charge financière par les pouvoirs publics des patients souffrant de soins mal ou incomplètement réalisés, suite à la mise en liquidation judiciaire des centres de santé dentaire « Dentexia ». Près de 2 200 victimes ont été recensées.

« Une aide financière sera versée aux patients connaissant, en raison de l’importance des soins à réaliser et de leurs ressources, des difficultés à assumer ces frais. Le dispositif sera opérationnel avant la rentrée », a déclaré le ministère dans un communiqué, ajoutant que cette aide provenait du fonds d'action sociale de l'assurance-maladie.

Cette décision fait suite à la remise ce mercredi matin du rapport de l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) saisie par le ministère début mai pour « examiner les conditions de poursuite des soins, les modalités d'indemnisation des préjudices financiers et corporels ».

Renforcer la prise en charge par les CHU

La ministre appelle également « les professionnels à faire preuve de responsabilité en proposant des tarifs accessibles aux patients et compte sur l'implication forte de l'ordre des chirurgiens-dentistes ».

Les agences régionales de santé (ARS) de la région Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France vont renforcer la prise en charge par les centres hospitalo-universitaires et les facultés dentaires. « L'objectif est de permettre une reprise des soins le plus rapidement possible », note le ministère.

Enfin le Pr Robert Garcia, doyen de l'UFR d'odontologie de l'université Paris-Diderot a été désigné « conseiller en charge de la reprise des soins » afin d'accentuer le dialogue avec les professionnels de santé et le collectif de patients, regroupant l'ensemble des victimes.

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
barbpat Dentiste 27.07.2016 à 23h45

http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_2016-075R.pdf

Il y a déjà 5,7 million de fraudes sociale et fiscales au niveau de ces structures, faire payer au contribuable 10 millions d'euros de plus Lire la suite

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 27.07.2016 à 20h21

Comment ne pas avoir une dent contre cette ministre de la santé qui incite à l'ouverture de centres de santé low cost et qui après fait payer au contribuable les pots cassés ??!!

Répondre
 
GERARD M Dentiste 27.07.2016 à 22h55

Non non pas au contribuable. On prend les fonds à l'assurance maladie, sur le risque c'est à dire sur les cotisations salariales et patronales. Et après, vu les déficits on bloquera l'Ondam, les Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter