Soins palliatifs : la HAS veut favoriser le maintien à domicile

Soins palliatifs : la HAS veut favoriser le maintien à domicile

Anne Bayle-Iniguez
| 12.07.2016
  • has

La Haute Autorité de santé (HAS) propose aux professionnels de santé hospitaliers et libéraux deux fiches pédagogiques afin de favoriser la sortie de l’hôpital et le maintien à domicile des patients relevant des soins palliatifs. L'enjeu est d'améliorer le parcours de soins et le transfert entre l'hôpital et la ville de ces patients fragiles, en identifiant les différentes étapes de la prise en charge et ainsi éviter les réhospitalisations.

80 % des patients souhaitent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
justice! Médecin ou Interne 16.07.2016 à 19h57

On meurt très mal à domicile dès lors que l'on ne meure pas très rapidement en moins de 12 h ! Ce souhait c'est encore pour économiser des sous sur la tête des MG libéraux ! Oui si cotation spéciale Lire la suite

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 13.07.2016 à 09h27

DE LA FIN DE VIE A LA FIN DU MONDE...
Des soins palliatifs au changement climatique, les médecins Français doivent résoudre tous les problèmes de la terre avec de moins en moins de moyens et un Lire la suite

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 12.07.2016 à 22h43

Et nous retrouvons à nouveau le pauv' MG au centre d'une problématique captée depuis des décennies par les structures diverses et variées explorées par différents organismes et associations au frais Lire la suite

Répondre
 
JK22 Médecin ou Interne 12.07.2016 à 21h19

Oui vous avez raison, les moyens en terme de personnels formés sont insuffisants pour assurer correctement ce suivi à domicile.
Non vous avez tort, les Centres ou services de soins palliatifs (ceux Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 12.07.2016 à 15h41

Je l'ai toujours fait et je n'ai pas besoin des conseils de gens qui ne sont pas sur le terrain, mais "on" nous a retiré tellement de moyens que cela est devenu difficile, surtout avec la promotion Lire la suite

Répondre
 
Bernard W Médecin ou Interne 13.07.2016 à 07h49

C'est chouette l'autosuffisance et la science infuse !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter