Négos, rien ne va plus : la CSMF, le SML et la FMF claquent la porte, Le BLOC absent

Négos, rien ne va plus : la CSMF, le SML et la FMF claquent la porte, Le BLOC absent

Marie Foult
| 07.07.2016
  • cnam

Coup de théâtre lors des négociations conventionnelles entre les syndicats médicaux et l'Assurance-maladie ce jeudi, avec le départ ou l'absence de la quasi-totalité des délégations.

La CSMF, après avoir réclamé une suspension de séance, a décidé de quitter la table des négociations moins d'une heure après le début de la réunion, estimant que le compte n'y est pas dans les dernières propositions de la caisse

Le premier syndicat de médecins a été suivi par le Syndicat des médecins libéraux (SML), mais aussi par le président de la FMF, le Dr Jean-Paul Hamon, qui a laissé sur place uniquement une délégation technique.

Le BLOC, majoritaire dans les spécialités sur plateaux techniques lourds, avait carrément décidé de boycotter la réunion du jour, douché par l'absence de mesures significatives pour les disciplines de bloc opératoire. MG France se retrouve donc quasiment seul, à ce stade des négociations.

« Les propositions faites par la CNAM, et notamment l'étalement de la revalorisation de la consultation, qui ne sera portée à 25 euros qu'en 2018, sont inacceptables », s'est emporté le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF. Malgré un effort de 743 millions d'euros en année pleine pour l'Assurance-maladie, le leader confédéral dénonce un projet de convention « sans ambition », « à l'ancienne », oubliant quasi totalement les médecins spécialistes. « La crise de la médecine libérale n'a toujours pas été entendue par le gouvernement », tonne le Dr Ortiz.

« Il n'y a toujours pas d'équité tarifaire entre les médecins et le secteur II est toujours stigmatisé », a regretté de son côté le Dr Éric Henry, président du SML qui réclame aussi un signal fort pour les spécialistes. 

Scission  ?

Dans la même veine, la FMF se désole du manque de souffle de cette convention, alors que la médecine libérale connaît une crise démographique sans précédent. « De plus, on ne connaît toujours pas l'enveloppe consacrée au forfait structure, tout ceci est provocation », assène le Dr Jean-Paul Hamon, président de la FMF. 

Seul MG France, premier syndicat de généralistes, continuait les discussions à la mi-journée, a constaté « le Quotidien » sur place. Le Dr Claude Leicher, son président, avait rappelé avant la séance la nécessité que le maximum de l'enveloppe soit consacré aux médecins généralistes, ce qui pourrait ouvrir la voie à la signature d'une convention spécifique à la médecine générale en solution de repli.

La prochaine séance de négociations est programmée mercredi 13 juillet. Les syndicats qui ont quitté la table aujourd'hui n'excluaient pas de revenir si les propositions de la CNAM évoluent.

Dans un entretien avec « Les Échos », le directeur général de l'Assurance-maladie assure ce jeudi que la « négociation n'est pas terminée mais que les évolutions seront forcément limitées ». 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
Fouguet07 Médecin ou Interne 07.07.2016 à 22h25

La médecine "conventionnée" est foutue depuis 30 ans au moins. Arrêtons son agonie. Tout le monde dehors. Le pire serait bien une convention séparée pour les généralistes. Les médecins soucieux de Lire la suite

Répondre
 
YVES G Médecin ou Interne 07.07.2016 à 16h47

HALTE AU FEU ! Quand les syndicalistes médicaux auront-ils compris qu'on ne s'assoit pas à une table de poker avec n'importe qui ?
Qu'ils représentent la profession et pas leurs ego ?
Qu'une Lire la suite

Répondre
 
CARABINBIS Médecin ou Interne 08.07.2016 à 00h18

Bravo ! tout à fait d'accord

Répondre
 
Nicolas H Médecin ou Interne 07.07.2016 à 16h30

Et Leicher toujours là pour tirer la couverture en jouant la division !

Répondre
 
JEAN DANIEL P Médecin ou Interne 07.07.2016 à 16h28

Et devinez qui va signer, Leicher comme d'habitude, et on dira que la majorité des médecins ont voulu cela, mais que représente-il donc ce MG qui nous gonfle depuis des années ???? Il est vrai Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 07.07.2016 à 16h25

L'UFML propose une solution sous forme de tutoriel qui a le mérite de faire comprendre ce qu elle pense des négociations et de Marisol Touraine et Nicolas Revel. Cadeau : https://youtu.be/BLjU5ByI7xg

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter