Pour la première fois, le CISS fait usage de son droit d'alerte pour un médicament antirejet de la greffe de rein

Pour la première fois, le CISS fait usage de son droit d'alerte pour un médicament antirejet de la greffe de rein

Coline Garré
| 05.07.2016
  • REIN

    Pour la première fois, le CISS fait usage de son droit d'alerte pour un médicament antirejet de la greffe d...

Le collectif interassociatif sur la santé (CISS) use, pour la première fois, du droit d'alerte auprès de la Haute autorité de santé (HAS) que crée la loi du 26 janvier 2016, pour un médicament antirejet de la greffe du rein, le Belatacept.

« Les associations agréées disposent d’un droit d’alerte auprès de la HAS à l’égard de tout fait ayant des incidences importantes sur la santé, nécessitant que la Haute Autorité fasse usage de ses compétences », rappelle le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 1 Commentaire
 
Raphaël L Médecin ou Interne 06.07.2016 à 14h12

Sans doute la ministre écoutera plus le CISS que les syndicats de Médecins, cela va sans dire...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 4

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 12

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter