Le HCSP pointe les dangers de ce qui ne devrait pas s'appeler la « fish therapy »

Le HCSP pointe les dangers de ce qui ne devrait pas s'appeler la « fish therapy »

Betty Mamane
| 05.07.2016
  • FISH THERAPIE

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) émet un avis sur les risques liés à la « fish therapy ». La tendance avait été lancée par la « fish pedicure » et s'étend désormais à d'autres parties du corps. Le principe consiste à immerger la zone choisie dans de l’eau contenant des poissons, généralement de l’espèce Garra rufa, détachant, pour se nourrir, des squames de la peau. 

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES)...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 4 Commentaires
 
PHILIPPE G Médecin ou Interne 06.07.2016 à 12h03

Et surtout a-t-on songé à la santé des poissons qui mangent n'importe qui ? Que font les organismes de défense des animaux ?

Répondre
 
RENE C Médecin ou Interne 20.07.2016 à 08h01

Oui, c'est comme les Piranhas pour les amputations: risque majeur d'infection nosocomiale pour les poissons...

Répondre
 
Dr Soun Médecin ou Interne 06.07.2016 à 09h50

Je pense personnellement que la première chose à faire serait de réglementer la réglementation afin d'arrêter de nous faire c ... en permanence pour tout et pour rien...

Répondre
 
MARC P Autre Professionnel Santé 05.07.2016 à 22h48

C'est un constat très courant. Tous les organismes bureaucratiques d'utilité douteuse ont de temps en temps besoin de dramatiser et de théâtraliser pour justifier leur existence parasite, et toujours Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter