Une raison de plus pour manger des oranges

Une raison de plus pour manger des oranges

29.06.2016

Une équipe de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) Auvergne-Rhône-Alpes vient de mettre en évidence les bénéfices cardio-vasculaires de certains polyphénols présents dans les oranges et les pamplemousses, les flavanones. 

  • Une raison de plus pour manger des oranges-1

Les agrumes sont connus pour leur richesse en vitamines, mais ils constituent également une source de flavanones, un type de polyphénols. La teneur dans une orange peut atteindre 0,5 g, mais les flavanones sont aussi retrouvées en grande quantité dans d’autres agrumes comme le pamplemousse, la clémentine ou la mandarine.

Dans une première étude menée chez des hommes de plus de 50 ans en léger surpoids, l’équipe de Christine Morand a montré que la consommation régulière de jus d’orange réduit la pression artérielle et tend à améliorer la réactivité vasculaire. Un effet bénéfique à mettre très largement au compte de l’hespéridine, flavanone principale de l’orange avec la naringine. L’hespéridine est majoritairement contenue dans les parties blanches du fruit, ce qui suggère que la consommation de fruits entiers est encore plus bénéfique que celle du jus en termes de prévention cardio-vasculaire.

Un autre travail, réalisé sur un modèle de souris soumises à un régime riche en graisses, a mis en évidence l’impact favorable de la naringine (polyphénol du pamplemousse), qui ralentit le dépôt de cholestérol sur les parois vasculaires. Des résultats confortés par une étude menée chez des femmes ménopausées : comparativement à celle d’un jus sans polyphénols, la consommation quotidienne pendant six mois d’un jus de pamplemousse naturellement riche en flavanones s’accompagne d’une réduction de la rigidité artérielle.

Les travaux du réseau scientifique COST POSITIVe, piloté par Christine Morand et qui regroupe des experts de 27 pays européens, cherchent actuellement à identifier les facteurs responsables de la variabilité interindividuelle de la réponse à la consommation des composés bioactifs comme les polyphénols apportés par les végétaux.

Dr Isabelle Hoppenot
D’après une communication de l’INRA « Les agrumes, des fruits juteux pour la protection cardio-vasculaire ». 


Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

La FHF pousse un nouveau cri d'alarme sur la situation budgétaire des hôpitaux

valletoux

Ce n'est pas la première fois cette année que la Fédération hospitalière de France (FHF) appelle le gouvernement à desserrer l'étau... Commenter

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 9

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 5

l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter