3 sur 10 : les partenaires conventionnels pourraient mieux faire selon les jeunes généralistes

3 sur 10 : les partenaires conventionnels pourraient mieux faire selon les jeunes généralistes

Marie Foult
| 27.06.2016
  • remplacant

« Des difficultés, un travail trop irrégulier et superficiel » ! Dans un communiqué aux allures de bulletin scolaire, le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (REAGJIR) adresse des remontrances à l'Assurance-maladie et aux syndicats de médecins libéraux qui peinent, selon lui, à faire des propositions structurantes pour la future convention médicale après 4 mois de négociations.

REAGJIR attribue la note de 3 sur 10 aux...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 5 Commentaires
 
PATRICK B Médecin ou Interne 28.06.2016 à 08h23

Le modèle qui nous est proposé, je le répété aussi, est un modèle de contrôle par forfait annuel de quasiment toute la rémunération du cabinet. Un forme de subvention, la même méthode économique que Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 28.06.2016 à 21h17

+1

Répondre
 
barbpat Dentiste 28.06.2016 à 08h02

Ils n'ont pas intégré que contrairement à l'hôpital les déficits ne sont pas publics, mais à leurs seules et uniques charges. Qu'en cas d'accident médical, l'ensemble de leurs biens pourront être Lire la suite

Répondre
 
Yannick Médecin ou Interne 27.06.2016 à 23h36

Un constat lucide et ambitieux : la jeune génération de médecins vaut mieux qu'un toilettage superficiel de la convention. A chacun de prendre ses responsabilités pour relever le défi démographique Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 27.06.2016 à 20h21

"une rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) refondue, un tiers payant rapide et efficace" : quelle naïveté. C'est donner la corde pour se faire pendre ! Je sais que je me répète, mais il Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 42

Agnès Buzyn relance la recertification périodique, les syndicats sur le qui-vive

buzyn

L'annonce de la ministre de la Santé, jeudi, de mettre en œuvre la recertification des compétences des professionnels de santé a été... 41

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter