Négos : la CNAM prête à créer un « forfait structure », mais sans dévoiler son montant !

Négos : la CNAM prête à créer un « forfait structure », mais sans dévoiler son montant !

Cyrille Dupuis
| 16.06.2016
  • rosp

    Négos : la CNAM prête à créer un « forfait structure », mais sans dévoiler son montant !

Ce jeudi, l'Assurance-maladie a mis sur la table, lors des négociations conventionnelles, de nouvelles propositions relatives à la mise en place d'un forfait « structure », réclamé par tous les syndicats pour financer l'équipement et l'organisation du cabinet. 

Selon un document que « le Quotidien » s'est procuré, deux options sont envisagées par la caisse pour valoriser financièrement l'engagement des médecins libéraux qui modernisent et réorganisent leur cabinet : la première option serait de maintenir ce bloc « organisation » dans le cadre de la rémunération sur objectifs de santé publique actuelle (ROSP, qui comporte un bloc spécifique accessible à tous les médecins) ; la deuxième option, privilégiée, serait d'instaurer un « forfait spécifique déconnecté de la ROSP, laquelle serait désormais centrée uniquement sur les indicateurs cliniques ».  

Quelle que soit l'architecture retenue, l'objectif serait d'aider les médecins à investir sur les outils informatiques facilitant le suivi des patients et les échanges (logiciels métier et de facturation actualisés, recours aux téléservices…), à financer un secrétariat ou encore à développer des démarches de coordination et d'appui au patient sur un territoire donné (projet de santé partagé, appel à des services extérieurs…).

Un volet socle et un volet bonus

Comment serait calculé ce forfait structure ? La CNAM voudrait réserver 60 % de la rémunération à un premier volet « socle » dont les indicateurs seraient des prérequis (ils doivent tous être atteints pour déclencher la prime et ils conditionnent la rémunération du deuxième volet).

Parmi les indicateurs de ce volet 1 : logiciel métier avec LAP, compatible DMP et intégrant une messagerie sécurisée, version à jour du cahier des charges SESAM-Vitale, taux minimum de télétransmission (actuellement 66 %), affichage des horaires d'ouverture du cabinet dans un annuaire santé.

Le deuxième volet, « bonus », valoriserait (pour 40 % du forfait) les démarches et modes d'organisation apportant des services complémentaires : taux minimum de dématéralisation sur un bouquet de téléservices ; capacité à coder certaines données de patientèle (une demande de MG France) ; participation à une équipe de soins primaires ou à une communauté territoriale de santé ; et surtout services supplémentaires offerts (prise de RDV avec les correspondants, accompagnement des parcours complexes, appui pour une prise en charge médico-sociale, problèmes liés à l'accès aux droits…) soit grâce à un secrétariat sur place formé spécifiquement, soit grâce à des ressources externalisées (structures d'appui, coordonnateurs…).   

107 millions aujourd'hui      

À ce stade, la CNAM n'a pas souhaité lever le voile sur le montant de ce nouveau forfait structure, évidemment déterminant. « Il sera nécessaire d'avoir une vision globale et consolidée sur l'ensemble des valorisations souhaitées », au titre des rémunérations forfaitaires (ROSP, forfait patientèle), plaide l'Assurance-maladie. 

Mais elle fait valoir que chaque médecin a touché en moyenne 1 300 euros en 2015 (1 524 euros pour les généralistes, 967 euros pour les autres spécialistes) pour le bloc « organisation » dans le cadre de la ROSP. La rémunération totale versée en 2015 à ce titre représente une enveloppe de 107 millions d'euros, qui serait donc « réaffectée » au financement du forfait structure, et complétée par un investissement supplémentaire… qui reste à préciser ! 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 33 Commentaires
 
avatar Médecin ou Interne 17.06.2016 à 21h48

Le médecin hyperconnecté en permanence sur les hyperconn de l' hyperCPAM ou comment s'assurer du BURN OUT des médecins

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 17.06.2016 à 11h15

Et ceux qui ont déjà largement investi dans l'informatique, dans le matériel médical, dans le personnel, le cabinet accessible aux mobilités réduites ? Qu'est-ce qu'on fait ? Il n'y a rien de prévu Lire la suite

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 17.06.2016 à 10h23

Roissy-Charles de Gaulle, une foule immense se bouscule aux comptoirs d'enregistrement.

- Est-ce la grève de la CGT ou est-ce que ce sont des migrants des pays de l'Est qui veulent retourner chez Lire la suite

Répondre
 
Pierre T Pharmacien 17.06.2016 à 10h16

Accepter un forfait de la CNAM pour financer une secrétaire ou un équipement informatique n'ira certainement pas sans contreparties (guidelines, retours statistiques d'activité, répertoires Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 17.06.2016 à 11h12

Au lieu "d'amélioration des pratiques" je dirais plus justement "augmentation des économies". Le ROSP et autres forfait(ure)s a été inventé uniquement pour faire des économies (dixit les DAM) sous la Lire la suite

Répondre
 
Francois M Médecin ou Interne 18.06.2016 à 10h25

MDR

Répondre
 
Salters75 Médecin ou Interne 17.06.2016 à 09h40

Le forfait, c'est se faire entretenir et ne rien récupérer, comme une prostituée vis-à-vis de son souteneur. Désolé si la comparaison est osée mais c'est malheureusement la vérité.

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 17.06.2016 à 10h04

Oui, les prostituées risquent de mal le prendre car elles, elles se font payer avant et pas après. De plus, elles se font payer cash et pas en TPG !

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 17.06.2016 à 10h20

.... étant profane, il n'y a malgré tout quand même pas quelques rares majorations forfaitaires de base en fonction de l'âge limite de 80/85 ans ?

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter