Boire très chaud du thé, du café ou du maté augmente le risque de cancer de l'œsophage

Boire très chaud du thé, du café ou du maté augmente le risque de cancer de l'œsophage

Dr Lydia Archimède
| 15.06.2016
  • the café

Consommés à une température normale, le café ou le maté ne semblent pas cancérigènes pour l'homme. En revanche, « la consommation de boissons très chaudes provoque probablement le cancer de l'œsophage », conclut une nouvelle évaluation du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le café réduit le risque de cancer du foie et de l'endomètre

En 1991, le CIRC avait classé le café dans...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
Aline C Médecin ou Interne 06.07.2016 à 13h29

J'ai appris tout ça pendant mes études de médecine, en 1983 ou 84...

Répondre
 
YVES R Médecin ou Interne 17.06.2016 à 21h29

Quand j'étais en classe de 6ème, en 1960, mon prof de sciences naturelles nous avait dit que boire trop chaud favorisait le cancer de l'oesophage... Déjà!

Répondre
 
DocBibou Médecin ou Interne 16.06.2016 à 12h10

J'avais appris lors de mes études, dans les années 60, que le cancer de l’œsophage était le cancer type des Samouraïs. Ils prenaient leurs repas seuls et avant toute la famille ce qui obligeait les Lire la suite

Répondre
 
PATRICE B Médecin ou Interne 17.06.2016 à 08h10

En effet, j'avais appris cela aussi. Donc rien de nouveau, pas de scoop en vue !

Répondre
 
Alain D Médecin ou Interne 15.06.2016 à 19h45

I s'agit du cancer des "vieilles anglaises" décrit il y a plus de 60 ans....

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 15.06.2016 à 21h40

Je ne connaissais pas l'expression, mais j'ai appris l'existence du problème à la fac il y a 30 ans....Ceci confirme que les chercheurs actuels ne se fatiguent pas trop à lire leurs aînés...et Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter