Le pouvoir défend une  réforme « douce » - Le faux débat sur le libéralisme

Le pouvoir défend une  réforme « douce »Le faux débat sur le libéralisme

Richard Liscia
| 13.06.2016
Un des arguments les plus forts invoqués par le gouvernement dans ce vaste et destructeur débat sur la loi travail, c'est que le projet s'inspire de la social-démocratie et que les Français ne peuvent pas, à ce titre, le lui reprocher car, si la droite était au pouvoir, elle appliquerait un programme « ultra-libéral ». Lequel mériterait alors les grèves et les manifestations qui sont aujourd'hui injustement organisées contre le pouvoir actuel.
  • Le faut débat sur le libéralisme

Plusieurs ministres, récemment, se sont exprimés abondamment sur le contenu des programmes affichés par les candidats des Républicains, tous, selon eux, marqués au coin d'un libéralisme déchaîné. Il y a une vérité dans cette description des projets de Nicolas Sarkozy, d'Alain Juppé ou de François Fillon. L'ancien Premier ministre est celui qui propose les réformes les plus radicales et annonce des économies bugétaires de l'ordre de 100 milliards d'euros. Michel Sapin, par exemple, a eu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter