Un doctorant en recherche médicale remporte « Ma thèse en 180 secondes »

Un doctorant en recherche médicale remporte « Ma thèse en 180 secondes »

01.06.2016
  • Un doctorant en recherche médicale remporte « Ma thèse en 180 secondes »-1

Un doctorant en recherche médicale de l'Université Pierre et Marie Curie (groupement Sorbonnes Universités), Mathieu Buonafine, a remporté mardi soir à Bordeaux la finale du concours « Ma thèse en 180 secondes ».

Mathieu Buonafine, 27 ans, a réussi la prouesse de résumer en trois minutes sa thèse en physiologie, physiopathologie et thérapeutique intitulée « Étude du rôle de la Neutrophil Gelatinase Associated Lipocalin dans les effets cardiovasculaires de l'activation du récepteur minéralocorticoïde ».

Métaphore de l'enquête policière

Filant la métaphore de l'enquête policière contre ce « criminel des temps modernes », l'étudiant s'est attaché à montrer comment il cherchait à « décortiquer les mécanismes d'action de ce récepteur afin de mettre à jour son mode opératoire » dans le déclenchement des maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité dans le monde. Il cherche notamment à déterminer « ses armes de prédilection » et à identifier « ses complices ».

Au total, 560 étudiants en thèse, venus de toute la France, s'étaient inscrits au concours organisé par la conférence des présidents d'université (CPU) et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), avec l'Université de Bordeaux.

Finale francophone à Rabat en septembre

Seize finalistes, dix hommes et six femmes, ont relevé le défi d'expliquer leur thèse en trois minutes et en termes simples, devant quelque 500 personnes. Le tout avec l'appui d'une unique diapositive.

Le vainqueur s'est vu remettre son prix par le secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Thierry Mandon. Le deuxième prix a été attribué à un doctorant en philosophie, le troisième à un doctorant en agronomie.

Les trois lauréats représenteront la France lors de la finale internationale francophone organisée le 29 septembre à Rabat, au Maroc. La compétition, dont c'était la 3e édition en France, s'inspire d'un concours conçu à l'Université du Queensland en Australie. 

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter