Étienne Caniard (FNMF) : « On est en train de détruire la protection sociale à la française »

Étienne Caniard (FNMF) : « On est en train de détruire la protection sociale à la française »

Christophe Gattuso
| 27.05.2016
  • caniard

Au terme de son mandat à la présidence de la Mutualité française (il partira le 23 juin), Étienne Caniard a exprimé, avec une grande liberté de parole, son inquiétude sur l’avenir de la protection sociale en France… mais aussi ses regrets.

Invité d’une rencontre organisée à Paris par Nile Consultants, le patron de la FNMF s’est montré très réservé sur la mise en place de l’accord national interprofessionnel (ANI), qui oblige depuis le 1er janvier 2016 les entreprises...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 9 Commentaires
 
MURIEL H Médecin ou Interne 29.05.2016 à 07h56

« Il faut le lire pour le croire. Après avoir traîné les médecins dans la boue, Voici le temps des regrets? En fait , tout ça , c'est une grosse opération de com. Depuis le début, nous avons été manip Lire la suite

Répondre
 
e.libre Médecin ou Interne 28.05.2016 à 22h45

«  Ben alors! Il a dû avoir une prise de conscience, type chemin de Damas " mais pourquoi persécutes-tu les médecins? "  »

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 28.05.2016 à 18h17

«  "vahiné" c'est "gonflé"! »

Répondre
 
justice! Médecin ou Interne 28.05.2016 à 13h07

« C'est surprenant de contradiction ! Et un véritable constat d'échec de la politique gouvernementale en matière de santé et d'accès aux soins. On ne peut pas séparer médecine hospitalière et me d'un Lire la suite

Répondre
 
Maxime B Médecin ou Interne 28.05.2016 à 11h09

« L'ANI, réserve aux seuls actifs, est une remise en cause totale de la protection sociale solidaire. Les mutuelles soumises à Solvabilité II se transforment en assurances et participent ainsi à cette Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter