Pénurie de carburant : plusieurs syndicats refusent tout rationnement à l’égard des médecins

Pénurie de carburant : plusieurs syndicats refusent tout rationnement à l’égard des médecins

Stéphane Long
| 25.05.2016
  • pénurie carburant

    Pénurie de carburant : plusieurs syndicats refusent tout rationnement à l’égard des médecins

Alors que les difficultés d’approvisionnement en carburant s’étendent à toute la France, la CSMF demande à toutes les préfectures « de ne pas rationner les médecins libéraux » et « de leur donner un accès illimité aux stations réquisitionnées ».

Les médecins font partie des professionnels « prioritaires ». Mais plusieurs préfectures ont mis en place des mesures de restriction les concernant. Dans certains départements, seuls les médecins effectuant des visites à domicile ont accès aux pompes. Ailleurs, l’approvisionnement est limité : 30 litres seulement par passage aux pompes. Les préfectures indiquent le détail de ces mesures sur leur site Web (*).

La CSMF rappelle que « les médecins doivent se déplacer non seulement pour leurs visites à domicile mais aussi pour se rendre en établissement de santé ou à leur cabinet, notamment pour les gardes et les urgences. Ceci est indispensable pour la continuité des soins ».

Accès prioritaire sur présentation de la carte professionnelle

Le CNPS (centre national des professions libérales de santé) est lui aussi monté au créneau ce mercredi. Il demande « au gouvernement de donner toutes les consignes utiles à ses préfectures afin de réserver un accès prioritaire aux libéraux de santé dans toutes les stations réquisitionnées, sur simple présentation de leur carte professionnelle ».

Dès mardi, l’Union française pour une médecine libre s’inquiétait, elle aussi, de la situation et réclamait des mesures pour garantir aux professionnels du soin un accès aux carburants.

(*) Pour connaître les dispositions en vigueur, les médecins doivent se rendre sur le site de la préfecture de leur département. L'arrêté préfectoral mentionne généralement le détail des mesures de restriction et les véhicules considérés comme « prioritaires ». 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 25.05.2016 à 21h08

« J-48 mon gérant Total (100m / domicile) "Ici pas de problème, on gère sur la région"; j+48 le ruban plastoc rouge et blanc (le rétablissement des frontières en qq heures, quoi), et le rideau de fer Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 25.05.2016 à 21h38

«  Un client ex-américain et né en Afrique du Sud -qui a failli se faire bouffer par un lion à l'âge de 6 ans au Mozambique-, venu en France pour se faire oublier à cause d'histoires de coke US -TP A Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter