Suppression de l'AME, desserrement du numerus clausus… Marine Le Pen précise son programme santé

Suppression de l'AME, desserrement du numerus clausus… Marine Le Pen précise son programme santé

Marie Foult
| 17.05.2016
  • le pen

Ce mardi, le Rassemblement Bleu Marine (RBM), fondé par le FN, a lancé son collectif d'usagers de la santé, en présence de Marine Le Pen et Florian Philippot.

À cette occasion, la présidente du Front national a esquissé les grandes lignes de son programme santé pour l'élection présidentielle de 2017.  

L'élue de la région Nord-Pas-De-Calais-Picardie a annoncé un desserrement du numerus clausus si elle était élue. Elle souhaite aussi instaurer un stage territorial obligatoire aux étudiants en médecine, et une revalorisation des salaires de la fonction publique hospitalière.

« Il n'est pas normal qu'un quart de nos compatriotes renoncent aux soins faute de moyens, que 2,5 millions soient confrontés à la désertification médicale ou que 25 % des nouveaux médecins soient étrangers, dont la moitié extra-européens, alors que leur formation n'est pas de même qualité », a affirmé Marine Le Pen.

Création d'une 5e branche de la Sécu, suppression de l'AME

Elle a également mis l'accent sur la prévention, le handicap et la dépendance des personnes âgées. « Il est temps de créer un 5e risque dans la Sécurité sociale pour la dépendance, à l'heure où 1,5 million de nos aînés sont laissés sur le bord de la route. »

Enfin, le FN souhaite que la lutte contre la fraude serve à financer l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) pour les personnes âgées, et à revaloriser l'aide adulte handicapé à hauteur du seuil de pauvreté. Marine Le Pen veut également supprimer l'AME (aide médicale de l'État), et ne l'appliquer que si le risque de santé est majeur. Concernant le tiers payant, elle a dénoncé le passage en force du gouvernement face à la « grogne des médecins », sans pour autant remettre en cause la généralisation de la dispense d'avance de frais

Un malaise financier pour les médecins

Le collectif santé, le dixième créé depuis trois ans par le Front national, aura pour mission de décliner la politique de santé du parti.

Il se compose du Dr Pierre Delacroix, anesthésiste et ancien conseiller municipal LR à Lyon, du Dr Erick Gaston, chirurgien plastique à Chamonix, du Pr Franck Boutault, PU-PH et chirurgien maxillo-facial au CHU de Toulouse, de Nicole Hugon, infirmière et ex-candidate RBM à la mairie du 5e arrondissement de Lyon et de Mickaël Ehrminger, jeune chercheur en sciences cognitives et neurosciences. Ils devraient être rejoints par d'autres médecins, paramédicaux et par des associations d'usagers.

« Notre système de santé est en dégradation, affirme le Dr Delacroix. Non seulement les conditions de travail des médecins se dégradent, mais le grand oublié est le patient. »  Le collectif compte s'attaquer dans les mois à venir à diverses thématiques comme la lutte contre les déserts médicaux, la coordination entre le public et le privé ou encore le déploiement de la télémédecine et la e-santé.

Concernant une revalorisation du C, le collectif reconnaît un « malaise financier pour les médecins ». « Les rémunérations n'augmentent pas alors que les charges explosent, les jeunes sont dégoûtés par le libéral », observe le Dr Erick Gaston, pour qui le sujet devra nécessairement être abordé par le collectif.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 31 Commentaires
 
Philippe C Médecin ou Interne 22.05.2016 à 11h58

« Ce sont de bonnes propositions que devraient faire aussi les autres partis qui ne parlent jamais de santé à droite comme à gauche comme au centre... »

Répondre
 
docpneumo Médecin ou Interne 18.05.2016 à 18h20

De toute façon, ils promettent et une fois élus, font ce qu'ils veulent. Le Pen, Hollande, Sarko and Co..... blanc bonnet et bonnet blanc.

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 18.05.2016 à 19h52

« Un peu sali, taché, et terni le blanc du bonnet! »

Répondre
 
DANIÈLE R Pharmacien 20.05.2016 à 09h08

Laissons les montrer ce qu'ils savent faire au moins une fois, après nous pourrons juger.

Répondre
 
lionel v Pharmacien 18.05.2016 à 16h04

"Desserrement du numérus clausus", "médecins étrangers" : tout ceci n'aurait pas lieu si les nouveaux diplômés s'installaient.

Répondre
 
AD24 Médecin ou Interne 18.05.2016 à 21h22

«  C'est vrai ça...il y a besoin de médecins pour passer après les pharmaciens et faire les ordonnances pour se faire rembourser les médicaments déjà délivrés par les pharmaciens...!! »

Répondre
 
lionel v Pharmacien 19.05.2016 à 09h54

?

Répondre
 
DocZFU Médecin ou Interne 18.05.2016 à 10h32

"Desserrement du numérus clausus" : n' a rien compris comme les autres, c'est libérer du temps médical qui est nécessaire. Nous n'avons plus les moyens de former d'autres médecins qui viendront grossi Lire la suite

Répondre
 
JJ Médecin ou Interne 18.05.2016 à 00h37

« Tous les médecins ont fait le serment d’Hippocrate.
Etre médecin et adhérent au FN, s'est bafoué ce serment.
C'est incompatible. »

Répondre
 
DocBibou Médecin ou Interne 18.05.2016 à 08h38

Rien ne peut empêcher de faire du soin gratuit comme l'on fait vos prédécesseurs mais sûrement pas imposer a la collectivité une charge au dessus de ses moyens....... Entrez dans la vie active, mon Lire la suite

Répondre
 
Candide70 Médecin ou Interne 18.05.2016 à 08h40

Tes opinions sont honorables, mais pourrais tu apprendre à écrire correctement le français ? Être médecin et écrire comme cela c'est incompatible...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter