La santé des médecins - « Quand on y est préparé, parler de sa propre mort, ça libère »

La santé des médecinsDr Alexis Burnod : « Quand on y est préparé, parler de sa propre mort, ça libère »

09.05.2016
Parce que la médecine est moins forte que la maladie, la question de la mort doit être abordée en amont dans des domaines tels que l’oncologie. Et bien que cette situation soit vécue par le médecin comme un échec, les patients, lorsqu’ils ressentent physiquement son imminence, ont besoin d’en parler. Rencontre avec le Dr Alexis Burnod, responsable de l’Unité d’Accompagnement et de Soins de Support à l’Institut Curie à Paris. Entretien.
  • Aburnod

LE QUOTIDIEN : À l’Institut Curie, vous dirigez une Unité mobile de soins palliatifs et de soins de support. Votre mission consiste-t-elle uniquement à annoncer l’imminence de décès à des patients et des familles ?

Dr ALEXIS BURNOD : C’est une fausse idée encore très répandue sur les soins palliatifs. Notre rôle est d’anticiper la fin de vie, de permettre de parler de la mort mais surtout – et nous y tenons beaucoup – de proposer un plan de soins avec des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Vaccination : des membres des Académies des sciences et de médecine demandent un rappel à l'ordre du Pr Montagnier

academie sciences

Après la tribune signée par 27 membres de l'Académie nationale de médecine, et le soutien apporté par l'Académie nationale de pharmacie,... 58

Conventionnement sélectif : l'offensive sénatoriale fait « pschitt » face à la méthode Buzyn

plfss senat

Une première ! Pas moins de 120 sénateurs centristes, communistes et LR ont déposé six amendements visant à contraindre l'installation des... 4

SOS Hépatite propose son plan de dépistage de l'hépatite C

hep c

Le président de la fédération SOS Hépatites a présenté les recommandations de dépistage organisé de l'hépatite C proposées par... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter