Les internes travaillent toujours 60 heures par semaine en moyenne

Les internes travaillent toujours 60 heures par semaine en moyenne

Christophe Gattuso
| 07.05.2016
  • Staff

Malgré les rappels à l'ordre de Bruxelles et les engagements du ministère de la Santé, rien n'y fait.

Les internes travaillent en moyenne 60 heures par semaine, selon les résultats préliminaires de l'enquête lancée en mars par l'Intersyndicat national des internes (ISNI), dont « le Quotidien » a pris connaissance. Cette étude repose sur plus de 1 800 premières réponses, toutes spécialités et promotions confondues. Preuve que cette charge de travail est diversement perçue par les futurs médecins, la moitié des internes estiment qu'elle est « normale et acceptable », tandis que l'autre moitié la jugent « lourde et insupportable ».

Mais la situation ne s'améliore pas. Ce temps de travail est strictement identique à celui déclaré par les internes dans une précédente enquête de l'ISNI en 2012 (plus de 7 000 réponses traitées à l'époque).

6 % des internes assument une journée de travail après une garde

L'ISNI observe également que le repos de sécurité (instauré en 2002…) demeure très inégalement respecté par les établissements. Seuls 55 % des internes déclarent disposer systématiquement de cette plage libre complète de 11 heures après une journée de travail, tandis que 20 % affirment ne pas  en bénéficier (21 % en 2012). Pire : 6 % des futurs médecins enchaînent une journée complète à l'issue de leur garde !

L'ISNI réclame une nouvelle fois que les établissements qui bafouent la réglementation soient poursuivis et sanctionnés. « Il faut une tolérance zéro, explique son président Baptiste Boukebous. Il n'est pas normal que des services reposent uniquement sur des internes. Les internes ne doivent pas être indispensables à leur bon fonctionnement. »

Le syndicat des internes souhaite que le travail réalisé entre 48 heures et 60 heures soit « reconnu » avec un suivi plus scrupuleux des horaires. Cette reconnaissance devrait également être salariale mais « l'aspect financier passe au second plan », assure Baptiste Boukebous.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 66 Commentaires
 
Lulumaine Médecin ou Interne 18.05.2016 à 17h46

Il n'est pas question de "protéger" les internes. Mêmes les grandes écoles ne font pas subir ce forcing de fin d'ETUDES. Pour autant, nos ingénieurs sont ils mauvais? Doivent-ils être la variable Lire la suite

Répondre
 
Stephane L Médecin ou Interne 16.05.2016 à 00h18

Je lis avec intérêt les commentaires de chacun qui témoignent des tensions et réflexes protectionnistes observés en tant de crise...
Ma critique est celle du système et elle est non dirigée vers Lire la suite

Répondre
 
jacques michel b Pharmacien 13.05.2016 à 22h27

« Biologiste dans une clinique privée: hors périodes de congés payés où bien évidemment c'est beaucoup plus: pour 4 associés, les techniciens ne prennent pas de garde astreintes.LE BIOLOGISTE DORT SU Lire la suite

Répondre
 
Lulumaine Médecin ou Interne 10.05.2016 à 14h59

En analysant tous ces commentaires, il en ressort : que les internes ne demandent pas de "protection", ni de règlements en leur "faveur", ils demandent le respect du code du travail applicable à des Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 09.05.2016 à 20h49

« Blablablablablablabla, aujourd'hui j'ai vu +46 patients avec qq actes gratuits en 'libéral'. CNOM -et syndicats 'libéraux'-, demandes(ez)-tu (vous) un repos de sécurité POUR TOUS au-delà d'un certai Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter