Faute de place, les étudiants franciliens candidats à la PACES seront tirés au sort

Faute de place, les étudiants franciliens candidats à la PACES seront tirés au sort

Stéphane Long
| 04.05.2016

Pour la première fois, les capacités d’accueil en première année commune aux études de santé (PACES) seront limitées en Ile-de-France lors de la rentrée prochaine, ce qui imposera une sélection des étudiants par tirage au sort. « Le Monde » révèle l’information dans son édition en ligne ce mercredi soir.

Le Service interacadémique d’affectation des étudiants en première année d’études médicales et odontalgiques l’a annoncé au quotidien, qui précise que « seuls 7 500 étudiants...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
BERNARD K Médecin ou Interne 17.01.2017 à 19h40

Je commenterai les inepties de ce gouvernement en matière de santé ainsi que les propositions des vainqueurs des primaires sur Sud Radio:
18h/19h "moi Président" 99.9
tel 0826 300 300 pour discuter Lire la suite

Répondre
 
Doc Junior Etudiant en santé 06.05.2016 à 00h23

Fort heureusement, l'information a été démentie (à moins que ce soit un rétro pédalage face au tollé général) par le ministère. Mais il n'en reste pas moins important de continuer à faire savoir Lire la suite

Répondre
 
doc94 Médecin ou Interne 05.05.2016 à 12h52

A quand un tirage au sort pour l'ENA et pour sciences politiques ?
On aura peut-être enfin des dirigeants et des ministres de la santé ayant les pieds sur terre...

Répondre
 
Stéphane P Médecin ou Interne 05.05.2016 à 12h42

Aie aie aie !!!
Pourquoi ne pas donner le concours à pile ou face ?
Décider d'un diagnostic pour un patient à pile ou face ?
Ridicule et lamentable ...
Pour éviter la sélection à l'entrée de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter