La chasse saisonnière contre le moustique tigre est ouverte

La chasse saisonnière contre le moustique tigre est ouverte

Betty Mamane
| 03.05.2016
  • ZikaPhanie

La lutte contre la dissémination d'Aedes albopictus est réactivée en France métropolitaine, a annoncé la Direction générale de la santé (DGS). Le dispositif de surveillance estivale du moustique tigre a débuté le 1er mai et se poursuivra jusqu'au 30 novembre. Cette mesure saisonnière est instaurée depuis 2006, dans le cadre du plan national anti-dissémination des arboviroses qui s’applique à toutes les maladies transmises par les moustiques vecteurs du genre Aedes.

Aedes albopictus, originaire d'Asie, s’est développé de manière continue depuis 2004 en Métropole où il est désormais implanté dans 30 départements*. « Cette situation est sous surveillance car ce moustique peut, dans certaines conditions, transmettre le virus de la dengue, du chikungunya et du Zika », souligne la DGSE. Depuis 2010, des cas autochtones de dengue et de chikungunya ont été déclarés dans les régions de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. L’épidémie de Zika qui sévit actuellement dans les Antilles françaises et en Guyane ainsi que les cas récents de dengue identifiés en Martinique augmentent les risques d’importation de ces maladies en Métropole.

Un dispositif réactualisé

Le dispositif de lutte contre Aedes albopictus, actualisé chaque année, est établi en lien avec l’Institut de veille sanitaire (InVS), les agences régionales de santé (ARS), les conseils départementaux et les communes concernés. Il consiste notamment en une surveillance entomologique visant à détecter l’activité du moustique afin d’agir le plus précocement possible et en une surveillance humaine des cas importés ou autochtones. De mesures de démoustication sont dès lors mises en place autour du domicile de la personne infectée, ainsi que le renforcement de la protection individuelle autour des cas recensés afin d’éviter la transmission de la maladie à d’autres personnes. Une sensibilisation des voyageurs et personnes résidant dans les zones où le moustique est présent et actif est également instaurée.

Un site et une application smartphone dédiés

Les particuliers peuvent signaler la présence de moustiques tigres via un site dédié (http://www.signalement-moustique.fr/) ou une application pour smartphone i-Moustique de l’Eid-Atlantique (établissement pour la démoustication).

Des actions d’information et de communication seront menées tout au long de la période estivale par les ARS, en lien avec les conseils départementaux et les communes concernés. Des supports d’information sont développés et diffusés par l’Agence nationale de santé publique et la Direction générale de la santé. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé en appelle à la mobilisation individuelle et collective pour limiter la propagation du virus dans les départements français d’Amérique concernés, d’abord et avant tout, mais également en Métropole. Il insiste particulièrement sur l'importance de « supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique » autour des domiciles.

Un appel à la vigilance dans les zones à risque

La DGS appelle par ailleurs à la vigilance les personnes se rendant dans des zones où circulent les virus du chikungunya de la dengue ou du Zika, comme l'Amérique latine, les Antilles françaises, la Guyane et l’océan Indien, leur recommandant de se protéger des piqûres de moustiques sur place et de consulter rapidement en cas de symptômes « évocateurs » à leur retour. Soit : fièvre brutale ou modérée, asthénie, douleurs musculaires ou articulaires, maux de tête, conjonctivite, éruption cutanée… Il est du reste conseillé aux femmes enceintes de retour de ces régions de consulter un médecin « même sans symptômes ».

 

Plus d’informations :

http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiq... chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/article/moustiques-vecteurs-de-maladies

http://www.invs.sante.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Mala... vectorielle http://www.inpes.sante.fr/10000/themes/maladies-moustiques/index.asp


* Alpes-Maritimes, Haute-Corse, Corse-du-Sud et Var, Alpes-de-Haute-Provence et Bouches-du-Rhône, Gard, Hérault et Vaucluse, Lot-et-Garonne, Pyrénées orientales, Aude, Haute-Garonne, Drôme, Ardèche, Isère, Rhône et Gironde, Saône-et-Loire, Savoie, Ain, Dordogne, Landes, Lot, Pyrénées-Atlantiques, Bas-Rhin, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vendée, Val-de-Marne

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 04.05.2016 à 15h45

Cette chasse-là est de type annuel.

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 04.05.2016 à 14h52

Piquer du pognon par l'Etat sur les productifs, c'est déjà endémique en France... le traité de parasitologie est plein sur l'Hexagone.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter