Prix des anticancéreux : la Ligue enfonce le clou, le LEEM s'indigne

Prix des anticancéreux : la Ligue enfonce le clou, le LEEM s'indigne

Dr Lydia Archimède
| 25.04.2016

Après avoir sonné l'alerte et lancé une pétition pour « demander la fin des prix exorbitants des médicaments anticancéreux », la Ligue contre le cancer veut enfoncer le clou et lance une campagne inédite via le réseau d'affichage Insert. Objectif : renforcer la mobilisation et donner plus de visibilité afin de peser dans les discussions et les prises de position lors du prochain G7, les 26 et 27 mai, à Tokyo. Le LEEM (Les entreprises du médicament) s'indigne et dénonce des « manipulations ».

Une campagne choc

La Ligue entend frapper fort avec une campagne choc. Du 25 au 31 avril, le public pourra découvrir un dessin réalisé par l'illustratrice Chiara Arsego mettant en scène 2 personnages. Le premier interpelle : « Toujours dans le business, toi ! » ; le second lui rétorque : « Oui dans les nouveaux médicaments contre le cancer ». Aujourd'hui, le secteur est un « véritable business lucratif », explique la Ligue qui cite en exemple le prix du Keytruda dans le cancer de la peau coûtera en France, 100 000 euros par an par patient. « Le prix excessif des médicaments pourrait remettre en cause un traitement adapté, et donc, in fine, la chance de guérison des personnes malades », affirme la Ligue qui met en exergue des témoignages de patients qui expriment leurs inquiétudes.

La méthode n'est pas du goût du LEEM. « Outre le ton de cette campagne qui instrumentalise les patients et leur entourage, juge l'organisation, la Ligue contre le cancer pratique une désinformation flagrante en affirmant que les prix des médicaments innovants en cancérologie condamnent à une mort certaine de nombreux malades atteints du cancer ».

Des innovations majeures disponibles

Le LEEM assure tout d'abord que la France est l’un des pays d’Europe qui assure le meilleur accès des patients aux médicaments innovants. Il rappelle aussi que depuis cinq ans, « des maladies réputées jusque-là incurables bénéficient d’innovations majeures », comme les traitements d’immunothérapie contre certains cancers (peu, poumon...), les chimiothérapies anticancéreuses administrables par voie orale, ou encore les nouveaux traitements de l’hépatite C.

Pour le LEEM, « la Ligue contre le Cancer se trompe de combat ». Au lieu de dénigrer les entreprises qui découvrent des nouveaux traitements, elle « gagnerait à contribuer de manière constructive à la réflexion de tous les acteurs sur la nécessaire réforme structurelle du système de soins ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Raphaël L Médecin ou Interne 26.04.2016 à 13h22

Commercialiser un produit à plus de 20.000 euros le flacon, alors que les études ne portent que sur quelques dizaines de malheureux patients dont la médiane de survie ne dépassera pas plus de 3-4 Lire la suite

Répondre
 
LEON P Médecin ou Interne 26.04.2016 à 08h55

L'équilibre est à trouver entre les labos qui créent de l'emploi et le coût de la santé. Mais assez avec les labos qui découvrent. C'est de plus en plus rare. Les labos rachètent souvent ce qui est Lire la suite

Répondre
 
barbpat Dentiste 26.04.2016 à 16h11

Il y a des évolution de la responsabilité des labos vis à vis de la FDA.

Il vaut mieux aujourd'hui faire développer un médicaments par un sous traitant sans assises financière pour qu'en cas de Lire la suite

Répondre
 
Roland T Dentiste 25.04.2016 à 19h39

« La santé n'a pas de prix pour tout malade ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... Commenter

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter