Après le suicide d’un des leurs, les internes de Marseille dénoncent les pratiques « archaïques » de l’AP-HM

Après le suicide d’un des leurs, les internes de Marseille dénoncent les pratiques « archaïques » de l’AP-HM

Stéphane Long
| 21.04.2016
  • marseille

La réglementation sur le repos de sécurité après une garde de nuit ne serait pas respectée au sein de l’Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Le Syndicat autonome des internes des hôpitaux de Marseille (SAIHM) tire en tout cas la sonnette d’alarme ce jeudi 21 avril, évoquant des pratiques « archaïques, indignes de ces institutions ».

« Les internes ressentent une déshumanisation de la relation de soin et des difficultés à exercer leurs fonctions ;...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 16 Commentaires
 
Lulumaine Médecin ou Interne 28.04.2016 à 20h07

«  A l'heure de palabres sur la loi du travail ,que personne ne s'emeuve du nom respect du code du travail envers les internes qui accumulent les heures de travail 60 h voire plus par semaine à l'hôpi Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 24.04.2016 à 07h53

« Etre interne en CHU Timone aujourd'hui est bien pénible, lorsque j'y étais interne en 1980 , c'était un bonheur total, nous étions des seigneurs, même si le boulot était dur, les gardes plus nombreu Lire la suite

Répondre
 
pacharli Médecin ou Interne 23.04.2016 à 11h04

« Ces pratiques ne sont pas archaïques.
Elles sont au contraire très actuelles, dans l'air du temps administratif, avec un objectif de sélectionner des technocrates dociles, aux ordres et non des mé Lire la suite

Répondre
 
pacharli Médecin ou Interne 23.04.2016 à 10h06

« Les autorités sont muettes car elles sont coupables. Elles sont coupables de déshumanisation. Elles sont coupables de ne pas respecter les règles qu'elles ont elles mêmes établies. Elles sont coupa Lire la suite

Répondre
 
sylvie r Médecin ou Interne 22.04.2016 à 15h14

Toutes mes pensées attristées à la famille de ce jeune médecin en devenir, malheureusement notre profession est à risque ++ je me souviens de 2 internes disparus il y a 30 ans avant le repos de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 13

Violences obstétricales : un collectif d'usagers appelle à la prise de conscience des soignants

maltraitance

Alors que le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes conduit toute une batterie d'auditions préalables à la publication, au... 5

Harcèlement sexuel : le Haut Conseil à l'égalité salue l'annonce du gouvernement d'un projet de loi en 2018

Weinstein

Procès de Pontoise sur le viol d'une mineure de 11 ans que le parquet qualifie « d'atteintes sexuelles », polémique Christine Angot après... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter