PDS : fatigués, les généralistes de Charente ne veulent plus faire de gardes tard le soir

PDS : fatigués, les généralistes de Charente ne veulent plus faire de gardes tard le soir

Christophe Gattuso
| 19.04.2016
  • nuit

Trop, c'est trop. Las de journées déjà trop longues, les médecins généralistes de la Charente ne sont plus volontaires pour les gardes de 20 heures à minuit.

Ils ont voté cette mesure lors d'une réunion de l'Association des médecins effecteurs de permanence des soins de la Charente (AMEPS), réunissant les coordinateurs des 15 secteurs du département. « Nous ne sommes plus d'accord pour faire les gardes le soir, confie le Dr Alain Thiburce, généraliste à Cognac et président CSMF de l'AMEPS. Nous sommes une population médicale vieillissante, nous avons une importante activité dans la journée et nous sommes fatigués. »

Selon l'Ordre des médecins, le département comptait 288 généralistes en activité régulière en 2015, âgés en moyenne de 54 ans.

Depuis trois ans, la permanence des soins en nuit profonde (minuit-8 heures) a été supprimée mais elle avait été maintenue sur la tranche 20 heures-minuit. L'utilité de ce créneau est désormais sérieusement remise en question. « Nous réalisons moins de 3 actes par nuit en Charente selon les statistiques du SAMU-Centre 15, explique le Dr Thiburce. Soit nous faisons du conseil téléphonique, soit le patient se déplace, soit c'est urgent et le SAMU se déplace. Nous avons le sentiment de ne plus être utiles. »

Des médecins prêts au bras de fer

Les médecins généralistes charentais souhaitent que les pouvoirs publics prennent conscience que les gardes le soir sont devenues accessoires et trouvent une solution concertée. « Cette décision n'a pas été prise que par des vieux médecins, elle est partagée par les jeunes médecins du département, assure le Dr Thiburce. Nous ne voulons plus de la pénibilité de la garde. »

L'Ordre a certes proposé de mettre en place trois à quatre grands effecteurs pour le département. Ils auraient couvert un plus grand territoire mais auraient été mieux rémunérés (de 187 à 250 euros pour la tranche 20 heures-minuit au lieu de 50 euros actuellement). « Ils n'ont pas trouvé de volontaires, ce qui prouve bien qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent », explique le président de l'AMEPS. 

Les généralistes sont prêts au bras de fer avec l'agence régionale de santé d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. « Nous avons proposé un deal, ajoute Alain Thiburce. Nous souhaitons que l'hôpital prenne en charge les actes le soir en semaine. En contrepartie, les généralistes assureraient la permanence des soins le week-end, notamment le samedi matin avec un médecin par secteur. »

Réquisitions ? 

Mais selon le président de l'AMEPS, l'ARS ne voit pas d'un bon œil ce désengagement des médecins libéraux, et justifie le maintien des gardes par l'obligation d'assurer des actes médico-légaux. Les généralistes pourraient donc être réquisitionnés.

« La garde est la bête noire de tout le monde. Les jeunes préfèrent s'installer où il n'y en a plus, conclut le Dr Alain Thiburce. L'enjeu, aujourd'hui, n'est pas de maintenir une présence médicale de 20 h à minuit mais de permettre à tout le monde de trouver un médecin dans la journée. De nombreux confrères partent à la retraite sans avoir de successeur et leurs patients peinent à trouver un médecin traitant. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 21 Commentaires
 
Salters75 Médecin ou Interne 20.04.2016 à 13h51

Les certificats de décès ne sont pas une urgence ! On peut les remplir dans les 24h, il est d'ailleurs préconisé que ce soit le médecin traitant (en cabinet ou en EHPAD ou autre) qui le remplisse. A Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 20.04.2016 à 10h53

Les certificats de décès ne sont pas une urgence, ils peuvent être rédigés dans les 24 h.

Répondre
 
KLAUSS Médecin ou Interne 20.04.2016 à 15h30

Surtout pour les personnes décédés qui sont "au frais (tiroirs hospitalier) mais à domicile et en pleine chaleur (42° Juillet 2015) au bout de 24 h, t'as intérêt d'avoir tes barriques de PURONOR à Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 20.04.2016 à 10h52

J'avais soumis à mon ARS que la permanence des soins deviennent obligatoires pour tout médecin qu'il soit libéral ou salarié, la réponse de cet organisme par ses propres médecins était : "Si on est Lire la suite

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 20.04.2016 à 13h21

"par ses propres médecins était : "Si on est salarié, c'est pas pour faire des gardes" : désolé, quand on est salarié, on participe aussi au tour de garde !!!

Répondre
 
Laurent S Médecin ou Interne 20.04.2016 à 09h08

Juste à côté, en Charente-Maritime, on arrête à 20h depuis 15 ans pour plus de la moitié des secteurs du département. Cela ce passe bien, les seuls bémols étant les sacro-saints certificats de décès, Lire la suite

Répondre
 
Ouvert le dimanche Médecin ou Interne 20.04.2016 à 08h45

Dans le Calvados, nous ne faisons plus de garde 20 heures minuit depuis plusieurs années et ça se passe pas mal. En revanche, pour les actes médicolégaux, cela pose problème pour les certificats de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 10

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter