Autonomie : la CNSA mise sur les territoires pour décloisonner les mondes du handicap et du vieillissement

Autonomie : la CNSA mise sur les territoires pour décloisonner les mondes du handicap et du vieillissement

Coline Garré
| 13.04.2016
  • mdph

« Nous ne sommes pas des naïfs », sourit Paulette Guinchard, présidente du conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), en présentant le chapitre prospectif du rapport d'activité 2015, adopté à l'unanimité ce 12 avril.

Des tensions sur le territoire, des difficultés financières des départements, il n'en est pas question dans ce rapport résolument optimiste. Trois idées fortes sont mises en avant, détaille Paulette Guinchard : les politiques de l'autonomie doivent être ancrées dans les territoires, tenir compte des disparités, et être décloisonnées pour faciliter la continuité des parcours. « Il faut affirmer l'ambition d'une politique inclusive. Toutes les politiques locales doivent prendre en compte le handicap et le vieillissement, les réponses médico-sociales doivent être ouvertes vers l'extérieur », explique la présidente du conseil.

Mieux connaître les territoires pour réduire les disparités

Concrètement, le conseil suggère à la CNSA d'aider à mieux connaître les territoires pour réduire les disparités. Comment ? En produisant des études et recherches sur les sujets relatifs à la perte d'autonomie et au handicap, en soutenant les maisons départementales de personnes handicapées (MDPH) (appui à l'informatisation du suivi de leurs orientations), ou encore en se penchant sur les flux entre établissements médico-sociaux.

La CNSA a un rôle à jouer dans la réduction des inégalités : le Conseil recommande de porter une attention plus soutenue aux territoires ultramarins et aux zones qui se retrouvent éloignées des métropoles et des agences régionales de santé, à la suite de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la république).

Les comités pour la citoyenneté et l'autonomie, aiguillon du décloisonnement

Pour assurer le décloisonnement des politiques de l'autonomie, le conseil de la CNSA veut miser sur les futurs comités pour la citoyenneté et l'autonomie (CDCA) créés dans la loi d'adaptation de la société au vieillissement. « Les mondes du handicap et du vieillissement apprennent à se connaître au sein de la CNSA. Il s'agit avec les CDCA de retrouver cette expérience commune au niveau des départements, indique Sylvain Denis, vice-président du conseil de la CNSA. Ce nouvel animal doit être l'aiguillon de politiques qui dépassent le médico-social dans les territoires. »

Le conseil de la CNSA cite, comme autres leviers du décloisonnement, les contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens, les plateformes territoriales d'appui, les groupements hospitaliers de territoires, ou encore le numérique.

Enfin, en faveur d'une société véritablement inclusive, « qui s'adapte pour que chacun trouve sa place, et non l'inverse », selon les mots de Jean-Louis Garcia, vice-président, le conseil insiste pour faire de la perte d'autonomie un sujet au sein des instances de démocratie de proximité, et ouvrir le médico-social sur la cité. « Il faut embarquer toute la société dans cette démarche, pousser ceux qui freinent, bousculer les choses, prouver qu'on est prêt à faire la révolution de la société inclusive », déclare Jean-Louis Garcia. « Ce n'est pas une tocade d'idéaliste. » 

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
Artémidore Médecin ou Interne 13.04.2016 à 23h24

« Tout cela ressemble à de la langue de bois. faut-il comprendre que l'on peut assimiler comme ça le handicap et le vieillissement sous prétexte qu'ils relèvent d'une même caisse ? Même s'il y a d'évi Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Environ 25 % de dépenses d'assurance-maladie inutiles, selon Agnès BuzynPertinence des soins : où sont les marges ?

Abonné
PERTINENCE

Actes inutiles, examens redondants, gaspillages, mauvaises pratiques : érigée en priorité, la pertinence des soins est l'un des principaux... 5

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... 6

Pr Canavero : « Je veux réaliser la première greffe totale de cerveau de l'histoire de l'humanité »

canavero

Il y a quatre ans, le neurologue turinois qui a étudié à Lyon préférait parler de greffe de tête pour éviter dit-il de passer pour un fou.... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter