Les syndicats de médecins spécialistes réclament un espace de liberté tarifaire pour tous

Les syndicats de médecins spécialistes réclament un espace de liberté tarifaire pour tous

Henri de Saint Roman
| 06.04.2016
  • NEGOS CNAM

À la veille d'une nouvelle séance de négociations conventionnelles, jeudi 7 avril, trois syndicats de médecins spécialités relancent l'idée d'un espace de liberté tarifaire pour tous.

La FMF propose la création du CATS, le contrat d'accès pour tous en santé. « Il s'agit d'une simplification du contrat d'accès aux soins » (CAS) assure son président le Dr Jean-Paul Hamon. Concrètement, ce CATS serait accessible à tous les médecins, sans exclusive, et leurs charges sociales seraient assumées par l'assurance-maladie au prorata de leur activité en tarif opposable.

 

Stimuler la pratique du tarif opposable

 

Le SML a lui aussi le CAS dans son collimateur. Son président, le Dr Éric Henry, milite pour sa disparition au profit d'un secteur unique, « avec espace de liberté tarifaire et d'épanouissement à tarif opposable stimulé ». En clair, un secteur comportant une dose de liberté tarifaire pour tous, mais dans lequel les actes à tarif opposable seraient dopés par la prise en charge par l'Assurance-maladie de l'ASV et des charges sociales à due concurrence du montant de ces actes.

L'UMESPE avait déjà proposé, à la mi-mars, une refonte du CAS, suite aux critiques exprimées par le terrain. Le syndicat, dirigé par le Dr Patrick Gasser, suggérait l'ouverture d'un espace de liberté tarifaire pour tous. « L'expérience du CAS est en demi-teinte, jugeait alors le syndicat, il s'est éteint avec la convention de 2011, et est à reconstruire. »

Reste à savoir si cette belle unanimité syndicale sera suffisante pour emporter l'adhésion de l'Assurance-maladie.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
cyrano Médecin ou Interne 07.04.2016 à 20h51

« C'est quoi, déjà, la fonction d'un syndicat ? Ces syndicalistes professionnels l'auraient-ils oubliée ? »

Répondre
 
justice! Médecin ou Interne 07.04.2016 à 08h19

Le CAS crée une discrimination envers les patients Alzheimer soigne par tous les médecins secteur 2 comme le sont la majorité des gériatres libéraux. La VL leur est interdite, ce qui revient à dire Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 4

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter