Vioxx : plainte pénale en France, l'AAAVAM se constitue partie civile

Vioxx : plainte pénale en France, l'AAAVAM se constitue partie civile

04.04.2016

Un patient français s'estimant victime du Vioxx a déposé une plainte pénale contre X pour « délits d'entrave à la justice », le 1er avril, devant le pôle santé du tribunal de grande instance de Paris. L'association d'aide aux victimes d'accidents des médicaments (AAAVAM) va se constituer partie civile, a confirmé son avocat, Maître Didier Jaubert.

Risques cardiovasculaires

Cet anti-inflammatoire du laboratoire américain Merck avait été retiré du marché mondial en 2004 à l'initiative de son fabricant. Ce dernier avait découvert que le médicament majorait les risques cardiovasculaires au-delà de 18 mois de traitement.

En France, une première procédure avait été lancée en 2010. L'enquête avait été classée sans suite après une expertise scientifique de mars 2013 (aujourd'hui contestée par la plainte), mettant hors de cause le produit.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le tabac, premier facteur de risque de cancer aux États-Unis

tabac

Plus d'un quart des cancers aux États-Unis sont associés à la consommation de tabac, selon les résultats d'une étude américaine qui dresse... 1

Reste à charge zéro : Agnès Buzyn ne veut pas « offrir des montures Chanel à tout le monde »

reste a charge optique

Agnès Buzyn a apporté ce mardi des précisions sur deux mesures phares du candidat Macron, réformes désormais dans les tuyaux : le « reste à... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter