Déficit immunitaire commun variable - Une nouvelle cause génétique décrite chez six familles

Déficit immunitaire commun variableUne nouvelle cause génétique décrite chez six familles

Dr Véronique Nguyen
| 17.03.2016
Des chercheurs ont identifié une nouvelle forme génétique dominante du déficit immunitaire commun variable (DICV) chez 29 membres de 6 familles. Cette forme, causée par des mutations dans le gène de IKAROS, entraîne une baisse progressive marquée des lymphocytes B et anticorps pouvant prédisposer aux infections bactériennes.
  • lymphocites

« Un diagnostic et un traitement plus précoce chez ces patients devraient contribuer à réduire la pneumonie chronique, la maladie autoimmune, voire les lymphomes qui se développent chez 10 à 20 % des patients affectés d’hypogammaglobulinémie commune variable, explique au « Quotidien  » le Pr Harry Hill, immunologue et pédiatre à l’université médicale d’Utah. De plus, l’identification de tels gènes dans ces maladies rares permet de sensibiliser les médecins qui...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après le calvaire des ECNi, les étudiants demandent des comptes

ecni

8 900 candidats ont dû plancher pendant la journée de secours après l'annulation de deux sessions des ECNi. Les carabins soupçonnent des... 3

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... 1

Santé mentale, 3e cycle : les internes présentent leurs doléances au ministère

buzyn

L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a rencontré ce vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son cabinet afin de faire le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter