Le « trou » de la Sécu moins profond que prévu en 2015

Le « trou » de la Sécu moins profond que prévu en 2015

15.03.2016

Michel Sapin a annoncé ce mardi que le déficit de la Sécurité sociale pour l'année 2015 serait « plus faible que prévu », en raison d'une « maîtrise des dépenses » plus importante qu'anticipée.

Le ministre des Finances n'a toutefois donné aucun chiffre définitif.

Selon le quotidien « Les Échos », le déficit du régime de l'assurance-maladie s'est établi l'an dernier à sept milliards d'euros, soit deux milliards de moins que les neuf milliards anticipés.

Ces progrès s'expliqueraient par une hausse des recettes, sur fond de reprise des créations d'emplois, et une progression des dépenses plus limitée que prévu.

Maîtrise des dépenses

Il y a eu « une maîtrise des dépenses, sans pour autant qu'on ait diminué le niveau de remboursement aux assurés, et sans qu'on ait placé les hôpitaux publics dans une situation intenable », a souligné Michel Sapin, faisant référence au respect de l'objectif de dépenses (ONDAM) fixé à 2 %.

Le ministre des Finances a déjà prévenu début mars que le déficit public de la France serait « inférieur » aux prévisions en 2015, en raison notamment d'un déficit budgétaire plus faible que prévu, à 70,5 milliards contre 73,3 milliards anticipés.

Le chiffre officiel du déficit public sera connu le 25 mars, lors de la publication par l'Insee des comptes nationaux et de la dette des administrations publiques (État, Sécu et collectivités territoriales) pour le quatrième trimestre 2015.

Selon le quotidien économique, le déficit public pourrait se réduire autour de 3,6 % du PIB en 2015, après 3,9 % en 2014. La Sécurité sociale représente toujours près de la moitié de la dépense publique.

 

Avec l'AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
RDZ Médecin ou Interne 15.03.2016 à 21h45

« Notre confrère Hervé M. a, tout comme moi, bonne mémoire et Mr F.Van Rochengheim n'avait aucun intérêt à mentir ( c'est un Assureur et non pas un Politicien) à moins bien sur que l'on démontre le co Lire la suite

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 15.03.2016 à 20h54

« Humm...Mais Mr Van Rockengheim a bien expliqué publiquement avant de partir, dans une conférence organisée par le QDM et le SML que le budget de la sécu était équilibré et que le choix de faire appa Lire la suite

Répondre
 
RDZ Médecin ou Interne 15.03.2016 à 21h46

« Bonne mémoire et bien dit!!!! »

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 15.03.2016 à 14h14

Pourtant M. REVEL pleurniche qu'il n'a pas les moyens d'augmenter les honoraires, alors qu'on dépense sans compter pour satisfaire "d'autres". Exemple : la Colimycine injectable, antibiotique ancien Lire la suite

Répondre
 
Dr Petitjean Médecin ou Interne 15.03.2016 à 11h53

« Une maîtrise des dépenses, sans pour autant qu'on ait diminué le niveau de remboursement aux assurés, et sans qu'on ait placé les hôpitaux publics dans une situation intenable », a souligné Michel S Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Y compris dans les formes progressives de la maladieLa SEP, des avancées tous azimuts

Abonné
sep IRM

L'offre thérapeutique s'est largement étoffée dans les formes rémittentes de la sclérose en plaques (SEP). Aujourd'hui, des pistes, autres... Commenter

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 4

Retour d'expérienceÀ Rouen, pari réussi pour la télédermatologie

Abonné

Le CHU a développé avec succès la téléconsultation en gérontologie depuis quatre ans. Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter