Tarifs 2016 : les cliniques et hôpitaux privés très remontés face à la baisse de 2,15 %

Tarifs 2016 : les cliniques et hôpitaux privés très remontés face à la baisse de 2,15 %

Marie Foult
| 10.03.2016
  • clinique

La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) est revenue ce jeudi sur les tarifs décidés par le ministère de la Santé pour 2016. Le syndicat n'avait pas encore communiqué sur cette annonce, qui prévoit une baisse de 2,15 % pour les cliniques et de 1,5 % pour l'hôpital public.

La satisfaction est loin d'être au rendez-vous. « La ministre a annoncé une campagne équitable, mais la réalité est tout autre », annonce d'emblée Lamine Gharbi, président de la FHP : « Depuis dix ans, les tarifs ont baissé de 1 % alors que l'inflation, elle, a pris 16 % et nos charges ont augmenté de 56 %. » Le syndicat a également rappelé qu'en voyant ces tarifs ainsi minorés, le secteur se privait de 5 000 emplois sur lesquels il s'est pourtant engagés. « Une catastrophe sociale », pour Lamine Gharbi.

Sur les trois branches de l'hospitalisation privée, cette baisse de tarifs est de 2,15 % (dont - 0,65 % de reprise du crédit d'impôt et de l'allégement des charges) pour les cliniques MCO (médecine, chirurgie et obstétrique), de 2,7 %, pour les cliniques de soins de suite et réadaptation (SSR) et de 2,49 % pour les cliniques psychiatriques.

 

Des tarifs jugés « insupportables »

 

« Ces tarifs sont idéologiques, et non économiques. En psychiatrie, nous sommes sur des tarifs de 2006, à 115 euros la journée. Plus on nous demande d'intervenir, moins on a de moyens », proteste le Dr Olivier Drevon, président de l'Union des cliniques psychiatriques au sein de la FHP. Une impression renforcée pour le syndicat qui considère que la baisse des tarifs est inégale, et ciblée sur des prestations où les cliniques sont leaders, comme les interventions sur la main (- 15 %).

La FHP est d'autant plus pessimiste qu'elle estime que le gel prudentiel (réserves de crédit) ne sera pas restitué, et prévoit une augmentation du nombre de cliniques en déficit – une sur trois l'année dernière. Le syndicat souhaite donc prendre des mesures contre ces baisses de tarifs « insupportables » et voudrait mener une action de masse sur le territoire, sans donner plus de précisions.

« Nous allons demander un rendez-vous à la ministre et à son cabinet pour avoir une campagne plus juste et équilibrée. C'est encore possible pour les SSR et la psychiatrie », espère Lamine Gharbi.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
frederic m Médecin ou Interne 10.03.2016 à 22h54

« En même temps c est les socialistes au pouvoir ... Préfèrent les sous des mutuelles pour leur parti »

Répondre
 
Reynald L Médecin ou Interne 10.03.2016 à 19h52

Quand est ce qu'on vire cette bande d'irresponsables uniquement mus par une idéologie obsolète !!? Nous sommes asphyxiés en psychiatrie ! L'hospitalisation coûte 4 à 12 fois moins cher que dans le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter