Mention « substituable » en tête des ordonnances : les médecins libéraux pas convaincus

Mention « substituable » en tête des ordonnances : les médecins libéraux pas convaincus

Henri de Saint Roman
| 08.03.2016
  • substituables

La dernière proposition de Gilles Bonnefond pour encourager la prescription de génériques ne fait pas un tabac auprès des médecins libéraux.

Le président de l'USPO (Union des syndicats des pharmaciens d'officine) a récemment suggéré que les logiciels des médecins éditent systématiquement sur chaque ordonnance la mention : « Tous les médicaments de cette ordonnance sont substituables par votre pharmacien. »

Cette proposition émane en fait du comité de pilotage du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 110 Commentaires
 
HELENE J Médecin ou Interne 13.03.2016 à 17h33

«  Pourquoi sortir des médicaments avec des noms si c'est la molécule qui prime ? Quel est l'intérêt de ce débat? Le souci du médecin est la bonne observance et le rapport efficacite tolerance ! Pour Lire la suite

Répondre
 
M-Doc Médecin ou Interne 11.03.2016 à 14h30

Quel est l'intérêt de cette mesure puisque tout médicament est substituable si la mention"non substituable" ne figure pas sur l'ordonnance ?

Répondre
 
LMARIE ODILE M Pharmacien 10.03.2016 à 10h31

C'est désolant de voir encore cette gueguerre entre professionnels de santé qui devraient travailler ensemble puisque nous avons le même but: prendre en charge nos patients du mieux possible pour le Lire la suite

Répondre
 
Marcel G Médecin ou Interne 10.03.2016 à 08h20

Bonjour,

le débat est CLOS depuis le 1er janvier 2015 depuis la parution du DÉCRET n°2014-1359 du 14 novembre 2014 modifiant l'art L5121-1-2 dans le code de la santé publique (rappelé ci-dessous Lire la suite

Répondre
 
JEAN PASCAL B Médecin ou Interne 09.03.2016 à 23h04

« Autoriser les génériques seulement si le prix est inférieur de 30%
apprendre le langage générique ( comme nombre de pharmaciens n'ont pas le temps d'écrire le nom du produit remplacé ) aux personne Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, médecin humanitaire, a été promu au rang d'officier de la légion d'honneur le 14 juillet dernier. Aujourd'hui, il... 22

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment des villes moyennes font reculer les déserts

Abonné
Villes moyennes

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter