Encore des progrès à faire pour la protection sociale des femmes médecins, selon le SNJMG

Encore des progrès à faire pour la protection sociale des femmes médecins, selon le SNJMG

Sophie Martos
| 08.03.2016
  • PRIX

À l'occasion de la journée du droit des femmes, le Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) a salué la remise du prix « Macho de l'année » par les « Chiennes de garde » au sénateur Jean-François Mayet (LR) pour ses propos désobligeants sur la féminisation médicale et a tenu à rappeler un constat.

« Le temps de travail des médecins est moindre qu'autrefois aussi bien chez les femmes que chez les hommes, du fait des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 4 Commentaires
 
CathL Médecin ou Interne 09.03.2016 à 15h03

Et quid de l'assurance maternité des femmes artisan, commerçantes, infirmières, kiné, notaires, libérales et assimilées donc? Ce défaut de couverture sociale ne serait donc à repenser que pour les Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 09.03.2016 à 09h05

La protection sociale des femmes médecins enceintes minimale a pour résultat de les pousser à travailler le plus possible pour assurer revenu et charges du cabinet, avec pour résultat une prévalence Lire la suite

Répondre
 
Michel J Médecin ou Interne 08.03.2016 à 23h59

« Les femmes médecins sont dans le mépris des politiques. Les honoraires sont toujours bloqués dans des conventions fagotées pour les assurances complémentaires. Les femmes médecins restent avec des Lire la suite

Répondre
 
frederic m Médecin ou Interne 08.03.2016 à 22h16

« Je ne suis convaincu ni par le sénateur ni par la responsable syndicale... La vérité me semble plus au centre »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 7

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter