Le syndicat des médecins ORL veut que la future convention accorde plus de place au numérique

Le syndicat des médecins ORL veut que la future convention accorde plus de place au numérique

Marie Foult
| 01.03.2016

Le Syndicat national des médecins spécialisés en ORL et chirurgie cervicofaciale (SNORL) s'inquiète du manque de place accordée au numérique dans les négociations conventionnelles, qui ont démarré mercredi 24 février et doivent aboutir à l'été. « L'un des enjeux de demain, pour les patients comme pour les médecins, c'est la place du numérique en médecine, abordée notamment lors de la grande conférence de la santé. La rémunération à l'acte pourrait devenir complètement has been, dans dix ans on ne reconnaîtra plus la pratique médicale », argumente le Dr Jean-Michel Klein, président du SNORL, qui a été l'un des initiateurs du rapprochement des cinq syndicats de médecins libéraux, ayant abouti à la rédaction d'une plateforme commune

Pour un nouveau programme commun

Il s'alarme toutefois de la lourdeur du calendrier de ces négociations conventionnelles, les réunions devant se succéder toutes les semaines à partir du 16 mars prochain. « Comment les syndicats vont-ils pouvoir se concerter entre chaque réunion si elles sont si rapprochées ? » continue le Dr Klein.

Le SNORL invite aussi les cinq syndicats de médecins libéraux à réaliser un nouveau programme commun, moins axé sur les enjeux de la convention et plus porté sur les problèmes de démographie, de répartition territoriale et d'environnement numérique. Le 8 avril prochain, le syndicat organisera d'ailleurs le 3e forum ORL, à Paris, sur le thème du numérique.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 2

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 19

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... Commenter

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter