Suicide à l'HEGP : une première enquête veut en finir avec les « chefferies tournantes »

Suicide à l'HEGP : une première enquête veut en finir avec les « chefferies tournantes »

Anne Bayle-Iniguez
| 19.02.2016
  • hegp

La commission d'enquête diligentée par l'Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP) et la faculté Paris-Descartes après le suicide du Pr Jean-Louis Mégnien, en décembre dernier, à l'hôpital Européen Georges-Pompidou, a publié jeudi 18 février ses conclusions définitives, après une première note d'étape mi-janvier.

Cette mission rend une série de préconisations sur la désignation des chefs d'unité, de service ou de département,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 6 Commentaires
 
veronique B Médecin ou Interne 22.02.2016 à 14h41

Effectivement, l'Omerta semble de mise quant aux conditions actuelles d'exercice dans les hôpitaux français ;
le silence est d'or permettant de cacher tant de choses, dont entre autres les Lire la suite

Répondre
 
Jérôme R Médecin ou Interne 21.02.2016 à 20h05

« La Direction doit inviter les médecins qui reprennent le travail à contacter la Médecine du travail. Les médecins du travail ne peuvent deviner qui reprend après maladie et quand... Eternel problèm Lire la suite

Répondre
 
ALAIN F Médecin ou Interne 19.02.2016 à 21h57

« Le maître mot de toute cette affaire est le RESPECT DE L'AUTRE qui est en voie de disparition ... »

Répondre
 
Reynald L Médecin ou Interne 19.02.2016 à 20h37

« On a tous connu ces ambiances d'arrangements venus succéder aux mandarinats et compliquées par l'hégémonie des directions dans les hôpitaux "périphériques" où on ne peut pas, où l'on ne doit pas, fa Lire la suite

Répondre
 
suzanne h Médecin ou Interne 20.02.2016 à 09h27

« Si vous avez tout faux, monsieur, nous sommes au moins deux à avoir tout faux... »

Répondre
 
suzanne h Médecin ou Interne 19.02.2016 à 20h34

« les conflits inter-personnels dans les hôpitaux sont légions et ce n'est pas une nouveauté . Ils sont préjudiciables aux différentes catégories de personnels soignant et par voie de conséquence au Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter