Psychiatrie : l'hôpital de Thuir lance une appli pour aider les généralistes à orienter les patients

Psychiatrie : l'hôpital de Thuir lance une appli pour aider les généralistes à orienter les patients

12.02.2016
  • psy

Le centre hospitalier (CH) de Thuir (Pyrénées-Orientales), spécialisé en soins psychiatriques, vient de lancer l'appli mobile « CH Thuir » pour faciliter l'orientation des patients en psychiatrie. Plus qu'un annuaire, ce guide pratique du CH de Thuir vise à aider les généralistes des Pyrénées-Orientales.

L'appli permet également aux médecins généralistes et urgentistes d'avoir accès à des modèles de certificat de soins psychiatriques sans consentement en fonction des pathologies et/ou de la situation sociale du patient. Les soins publics sont sectorisés au sein d'un même département et en fonction de l'âge, la structure de soins de recours peut changer. « L'organisation de soins en psychiatrie est complexe. Cette appli est un bon outil pour nous autres généralistes car il permet de trouver rapidement le bon interlocuteur », explique le Dr Jean-François Loève, médecin à Salses-le-Château, par ailleurs président de l'Ordre des médecins des Pyrénées-Orientales.

Une aide pour 15 000 patients et leurs médecins

Pour le Dr Jean-Marie Bonnec, chef du service des urgences au CH de Perpignan, l'appli procure des avantages indéniables. « C'est un outil extrêmement pratique auquel je vais sensibiliser les équipes, vante le médecin. Outre un répertoire opérationnel de ressources (ROR) dont on peut se servir comme une base de données, il permet une orientation plus fine du patient et se révèle particulièrement utile grâce aux modèles de certificats d'hospitalisation sans consentement. »

Cet outil numérique de l'hôpital de Thuir vient en complément d'un annuaire papier, toujours distribué aux généralistes des Pyrénées-Orientales. Le Dr Philippe Raynaud, président à la CME de l'hôpital de Thuir, rappelle que « 15 000 patients » sont accueillis chaque année au sein de cet établissement public qui regroupe 40 sites dans le département.

De notre correspondant, Guillaume Mollaret
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
galvanus Médecin ou Interne 14.02.2016 à 16h12

« Pourquoi l'application demande-t-elle l'autorisation d'accéder aux fichiers et images du smartphone ?? Perso, je passe mon chemin. »

Répondre
 
Jérôme R Médecin ou Interne 15.02.2016 à 09h45

Personnellement, je suis médecin et je fais de la programmation Smartphone. Malheureusement, on ne peut pas faire autrement dans certaines programmations, ce n'est pas pour ça que le programme va Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter