Suspendu, le procès du Dr Cahuzac reprendra le 5 septembre

Suspendu, le procès du Dr Cahuzac reprendra le 5 septembre

Henri de Saint Roman
| 10.02.2016
  • cahuzac

Le procès pour fraude fiscale de l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac et son ex-épouse Patricia Cahuzac est suspendu et reprendra le lundi 5 septembre à 13 h 30, a annoncé ce mercredi le tribunal correctionnel de Paris, qui a jugé recevable une question de droit de la défense.

Apôtre de la rigueur devenu « paria » de la République, le Dr Cahuzac avait commencé à être jugé lundi 8 février pour fraude fiscale, blanchiment et pour avoir minoré sa déclaration de patrimoine en entrant au gouvernement en mai 2012.

2,3 millions d'euros de redressement

Le tribunal a estimé que le procès devait être reporté pour permettre l'examen, par la Cour de cassation puis le Conseil constitutionnel, d'une « question prioritaire de constitutionnalité » (QPC) de la défense contestant le cumul de sanctions pénales et fiscales en matière d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Les avocats des Cahuzac avaient notamment rappelé que leurs clients avaient déjà accepté un redressement fiscal majoré de 80 %, d’un montant de plus de 2,3 millions d’euros, dont 500 000 euros de pénalités.

Le président du tribunal correctionnel a étayé pendant près d'une heure sa décision par des points de droit, voulant manifestement écarter toute suspicion de favoritisme politique.

La même QPC avait été soulevée par les époux Cahuzac au sujet de leur impôt sur le revenu, mais le tribunal l'a écartée ce mercredi, la jugeant « dénuée de sérieux ».

La recevabilité de la demande relative à l'ISF était cependant attendue. La QPC des époux Cahuzac est en effet en tout point semblable à celle que le même tribunal correctionnel avait transmise le 6 janvier à la Cour de cassation à l'occasion du procès pour fraude fiscale du célèbre marchand d'art Guy Wildenstein, le reportant à une date ultérieure.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 2

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... Commenter

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... Commenter

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter