Internat de médecine générale : l'ISNAR-IMG et son nouveau président réclament un stage en pôle mère-enfant hors de l'hôpital

Internat de médecine générale : l'ISNAR-IMG et son nouveau président réclament un stage en pôle mère-enfant hors de l'hôpital

Sophie Martos
| 08.02.2016
  • ISNAR Patron

    Internat de médecine générale : l'ISNAR-IMG et son nouveau président réclament un stage en pôle mère-enfant...

L'Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) a élu à sa présidence Yves-Marie Vincent, ce week-end, lors de son congrès à Strasbourg. L'interne en 3e année à Bordeaux de 29 ans succède à Trystan Bacon qui avait pris ses fonctions en juin dernier.

Après l'annonce de Thierry Mandon, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur, du maintien à trois ans du futur DES de médecine générale (cet internat comprenant au moins deux stages en ambulatoire), le nouveau président entend poursuivre les efforts sur la maquette de la spécialité.

Le respect du temps de travail, autre priorité

L'ISNAR-IMG souhaite qu'un stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé (SASPAS) soit obligatoire pour les internes en médecine. « Le SASPAS est facultatif aujourd'hui, à cause du manque de maîtres de stage », précise Yves-Marie Vincent au « Quotidien ». Le syndicat des internes de médecine générale se positionne également en faveur d'un troisième stage pendant l'internat en pôle mère-enfant en dehors de l'hôpital. « Pendant ce stage, la prise en charge serait axée sur l'enfant, la femme enceinte au sein de centres de protection maternelle et infantile (PMI) ou chez des généralistes présentant des exercices orientés vers la gynécologie ou la pédiatrie », précise-t-il.

Yves-Marie Vincent a rappelé que le respect et l'application du décret sur le temps de travail des internes (48 heures par semaine au maximum) est toujours l'une des priorités du syndicat, de même que la participation des internes aux gardes libérales dans le cadre de la permanence des soins (PDS). Le nouveau patron de l'ISNAR-IMG entend « défendre ses propositions sur la formation » jeudi, lors de la grande conférence de la santé qui se tiendra à Paris.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ev lead
Focus

À l'hôpital comme en ville Abonné

Au cœur des transformations du monde hospitalier comme des modes d’exercice libéral, impacté par les nouvelles technologies, les contraintes démographiques et les évolutions générationnelles, le temps médical est devenu un enjeu majeur. Le "Quotidien" a enquêté auprès des associations régionales, de l’Ordre des médecins, des URPS et de l’Observatoire de la Qualité de vie au travail. Tous les... 4

L'heure du coucher, un marqueur de bonne santé cardiovasculaire

coucher

Le travail à des horaires atypiques, travail de nuit ou travail posté, est associé à des risques avérés pour la santé, notamment... Commenter

Violences obstétricales : les recos de l'Académie face aux « pratiques humainement défaillantes »

violence obstetricale

Améliorer la formation des soignants quant à l'autonomie des femmes enceintes ou optimiser la prise en charge de la douleur en obstétrique…... 1

Des cellules souches osseuses découvertes chez l'homme

Os obtenu à partir de cellules souches osseuses

Ils les avaient dénichées chez le rongeur en 2015. Michael Longaker et son équipe de l’université Stanford viennent de découvrir, chez... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter