Les médecins homéopathes veulent être intégrés à l'offre de soins

Les médecins homéopathes veulent être intégrés à l'offre de soins

Henri de Saint Roman
| 27.01.2016
  • homeopathe

Exercice, accessibilité, pratiques, bon usage de la nomenclature... Le Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF), qui vient d'organiser ses cinquièmes Assises à Paris, milite pour une homéopathie totalement « intégrée à l'offre de soins ».

Son président, le Dr Charles Bentz, s'inquiète à cet égard de la mise en œuvre de la loi de santé. « Un médecin homéopathe n’est pas un médecin de quartier, ni même de canton, ses patients viennent souvent de loin », relève-t-il, souhaitant que cette réalité territoriale soit prise en compte lors du déploiement de la loi.

La question des refus de soins a été évoquée. « Parfois, les patients viennent consulter un médecin homéopathe en espérant échapper à un traitement lourd, commente le Dr Charles Bentz, président du SNMHF. Mais nous sommes médecins avant tout, et nous devons dire au patient que dans sa situation, s’il est par exemple diabétique insulinodépendant, il n’échappera pas à l’insuline, et que ce n’est pas l’homéopathie qui va le soigner. »

Le Dr Christine Bertin-Belot, vice-présidente du SNMHF, a animé un atelier spécifique sur la nomenclature des actes médicaux. « Nous nous plaignons tous de la faible valeur du C et du V », a-t-elle constaté avant de suggérer aux médecins homéopathes d'« explorer les niches de la nomenclature et de la convention ». Et notamment la VL (visite longue à domicile ou en EHPAD), cotée 46 euros, le C 2.5 (entretien prénatal précoce de 1er trimestre de grossesse) coté 57,50 euros, le test d'évaluation d'un déficit cognitif (69,12 euros) ou encore le dépistage de la surdité avant trois ans (48 euros). « Vous voyez qu'on peut de temps en temps sortir du C et du V », a-t-elle souligné.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
HPV

Papillomavirus : 50 organisations médicales réclament une vaccination universelle

Un appel pour un dépistage et une vaccination universelle contre le papillomavirus (HPV) vient d'être lancé par 50 organisations médicales, parmis lesquelles les Académies de médecine, de pharmacie, de chirurgie et des sciences... 4

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

communistes

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... 13

Les députés retoquent l'obligation d'un stage dans les déserts médicaux pour les carabins

stage etudiant

Rétropédalage des députés ! L'obligation, introduite en commission, de faire un stage en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine,... 7

Hépatite C : après la guérison, le risque de cancer du foie maintenu par une mutation épigénétique

hep c

Pour le première fois, des chercheurs de l'université de Strasbourg, dirigés par Thomas Baumert (Unité Inserm U1110), montrent que des... Commenter

Loi de santé : la CSMF menace d'un « conflit dur » avec les médecins si les députés ne se calment pas

affaires sociales

Réunie en assemblée générale ce week-end, la CSMF a tenu à mettre en garde le gouvernement sur le risque d'un « conflit dur » avec... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter