Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg

Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg

Denis Durand de Bousingen
| 25.01.2016
  • Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg - 1

    Une chambre aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg

Installée dans les locaux du Nouvel Hôpital civil de Strasbourg et gérée dans le cadre d’un partenariat public et privé, la « chambre d’exposition aux allergènes » de la société Alyatec constitue un outil de recherche unique en France, beaucoup plus précis que la plupart des infrastructures du même type existant dans le monde.

Dès le mois prochain, elle sera utilisée dans le cadre d’une étude clinique chez des patients asthmatiques allergiques aux acariens.

La salle contient vingt places bardées d’équipements de mesure, et les volontaires y seront bien entendus surveillés de manière constante pendant tout leur séjour, qui dure en général autour de quatre heures. Grâce à ses technologies, les concentrations aériennes des allergènes et la taille des particules qui les portent seront mesurées en continu, ce qui permet des essais non seulement plus efficaces, mais aussi plus rapides et réclamant moins de volontaires qu’auparavant. Outre l’asthme, les rhinites et les conjonctivites constituent les principales autres destinations de la chambre.

Au cœur de l’hôpital

Directeur scientifique d’Alyatec et chef de pôle de pathologie thoracique aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, le Pr Frédéric de Blay souligne qu’en plus de son caractère innovant, la salle a l’avantage de se trouver au cœur de l’hôpital, ce qui est un gage important de sécurité pour les volontaires, surtout asthmatiques.

Au-delà de ses atouts scientifiques, la salle s’inscrit dans le processus de développement des technologies médicales porté par les HUS, l’Université et le pôle de compétitivité Alsace Biovalley. L’investissement de 3 millions d’euros sera couvert en partie par les redevances versées par les industriels qui y effectueront leurs essais de nouveaux médicaments. De plus, précise le Pr de Blay, une partie des bénéfices sera reversée au profit de la recherche académique en allergologie.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
rosp

ROSP et forfait structure 2018 : c'est parti pour la saisie des indicateurs, ce qu'il faut retenir

Coup d'envoi pour la déclaration des indicateurs de la rémunération sur objectifs (ROSP) et du forfait structure. À partir de ce lundi 10 décembre et jusqu'au jeudi 31 janvier 2019, les médecins doivent saisir les indicateurs... 7

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 2

Congrès de l'ASH : premiers cas d'augmentation mitochondriale dans le traitement de la maladie de Pearson

San Diego ASH

Maladie très rare, sa prévalence est inférieure à 1/1 million, le syndrome de Pearson est une maladie mitochondriale qui se traduit par une... Commenter

#Jumentgate : tollé après une diapositive misogyne au congrès des gynécologues, excuses du CNGOF

Depuis vendredi, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) est touché par une polémique dont il se serait bien... 15

Déclaration universelle des droits de l’Homme : l’Espace éthique propose une semaine de réflexion sur l’éthique et le soin

DROITS DE L'HOMME

En quoi les valeurs portées par la Déclaration des droits de l'Homme, dont nous célébrons aujourd'hui les 70 ans, peuvent éclairer la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter