Payer les médecins pour appliquer le tiers payant ? La Sécu dément

Payer les médecins pour appliquer le tiers payant ? La Sécu dément

Stéphane Long
| 21.01.2016
  • tiers payant

L'assurance-maladie (CNAM) ne rémunérera pas les médecins pour l’application du tiers payant généralisé dans le cadre de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP). L’information, avancée par « Le Figaro », a été formellement démentie par l’assurance-maladie sur son fil Twitter officiel, ce jeudi matin.

Dans son édition du 21 janvier, le quotidien national évoque pourtant cette piste qui viserait à amadouer les médecins opposés à la généralisation du tiers payant, mesure prévue en 2017 par la loi de santé.

Selon « des sources concordantes » évoquées par « Le Figaro », cette mesure devait être étudiée à l’occasion des négociations sur la future convention nationale, attendues dans les prochaines semaines.

Un non-sens selon la Sécu

La Sécu « réfléchit à ce stade à ajouter un nouveau critère à la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP), à savoir un pourcentage d’actes réalisés en tiers payant », indique le journal.

La CNAM a réfuté ces suppositions dans un communiqué, en rappelant que la ROSP « est par essence liée à des objectifs de santé publique et d'efficience des soins, et n’a jamais eu pour vocation d'assurer le respect d’obligations légales. Lier tiers payant et ROSP constituerait donc un non-sens ».

L'éventualité d’une rémunération du tiers payant ne figure pas non plus dans le document de travail de l’UNCAM sur les négociations conventionnelles, que « le Quotidien » s’est procuré.

« L'assurance maladie ne travaille pas non plus sur la mise en place d’un forfait annuel remplaçant le paiement à l’acte pour certains patients en ALD » écrit la caisse, écartant une autre hypothèse avancée par « Le Figaro ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
paralysie cerebrale

Paralysie cérébraleLa rééducation intensive chez les tout-petits : des premières observations prometteuses Abonné

Dans le cadre d'un projet européen, une méthode de rééducation intensive est étudiée chez des enfants de moins de 4 ans atteints de paralysie cérébrale. Les premières observations montrent qu'à l'issue d'un stage de 2 semaines, les progrès réalisés sont remarquables. Commenter

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 3

Téléconsultations : 8 000 actes remboursés en six mois, au rythme actuel de 700 actes par semaine

téléconsultation

Six mois après le coup d'envoi national de la téléconsultation remboursée dans le cadre du droit commun, actée dans l'avenant 6 de la... Commenter

Evénement

La réforme vue par les praticiensSondage grand débat : la grande solitude des toubibs

debat

Le corps médical ne se sent plus ni correctement représenté ni vraiment entendu. Selon notre sondage Odoxa, les médecins sont pourtant... 10

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

google

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter