Attentats : le ministère réfléchit à identifier plus vite les victimes et à mieux structurer le suivi psychologique

Attentats : le ministère réfléchit à identifier plus vite les victimes et à mieux structurer le suivi psychologique

Coline Garré
| 14.01.2016
  • attentat

La ministre de la Santé Marisol Touraine a présenté, lors du congrès de la Société de réanimation de langue française, quatre pistes pour renforcer la prise en charge des victimes en cas d'attentats.

Cette réflexion est tirée d'un retour d'expérience qu'elle a demandé au directeur général de la santé sur l'intervention du système de santé lors des attentats du 13 novembre, dont les conclusions globales lui seront remises le 20 janvier. 

Une première analyse de l'efficacité de l'intervention médicale urgente, du lieu de l'attentat jusqu'à hôpital, devra permettre « d'identifier les adaptations nécessaires pour améliorer encore la prise en charge massive de victimes d'armes à feu ou d'explosions, en ou un point ou en plusieurs points du territoire », a indiqué la ministre.

Les victimes doivent ensuite être mieux identifiées. « L'enregistrement des victimes a été assez remarquable. Cela a été spontané. Mais rien n'avait été prévu ; il y a eu des manques », a reconnu Marisol Touraine, évoquant des familles allant d'hôpital en hôpital à la recherche de leur proche.

La ministre a confié à l'Institut national de veille sanitaire (InVS), noyau de la future agence nationale de santé publique, en partenariat avec les établissements de santé, une réflexion pour identifier les données à demander aux victimes et, si elles ne sont pas en mesure de parler, à leur accompagnant et famille.

Continuité du suivi psychologique

L'action des cellules d'urgence médicopsychologiques (CUMP) doit être revue, dans le sens d'une meilleure coordination des équipes nationales, de l'uniformisation des formulaires pour l'enregistrement des consultations, et d'une orientation plus efficace des victimes vers des dispositifs adéquats, notamment sur le plus long terme, et en province.

« Des victimes m'ont dit qu'elles s'étaient adressées à plusieurs reprises aux CUMP sans avoir jamais le même interlocuteur. Il fallait à chaque fois reprendre le récit du drame… », a dit la ministre. 300 professionnels de santé mentale venue de tout l'Hexagone ont accompagné plus de 5 000 personnes fin 2015. 

Dernière piste, les agences régionales de santé (ARS) sont tenues de s'assurer de la capacité des établissements en région à prendre en charge un afflux massif de victimes. « Aucun CHU ne peut assurer seul un nombre aussi important de patients. La coopération entre différents établissements et régions a tout son sens », a-t-elle indiqué. La spécificité de la prise en charge des enfants doit aussi être étudiée. 

51 personnes encore hospitalisées

Marisol Touraine a salué le « professionnalisme sans faille et la réactivité exemplaire » des professionnels de santé. Plus de 400 victimes ont été hospitalisées, dont près d'une cinquantaine en réanimation, a-t-elle rappelé.

Aujourd'hui, 51 personnes sont encore hospitalisées, 25 dans des services de soins de suite et de réadaptation, et 3 sont gardées en réanimation.  

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
hauts salaires

Hauts salaires de la fonction publique : 7 850 euros en moyenne pour les 1 % les mieux payés... dont 54 % dans les hôpitaux

Ils forment l'élite financière de la fonction publique (tous corps confondus) : quelque 48 500 agents, soit 1 % des employés les mieux payés, gagnent en moyenne 7 850 euros nets mensuels, loin du privé mais avec des revenus qui... 11

Grand Débat : médecins, vous avez la parole !

grand debat

À l’occasion du Grand Débat national, Nehs et le Groupe profession santé auquel appartient « le Quotidien du Médecin », « le Généraliste »,... 1

Agnès Buzyn candidate aux élections européennes ?

buzyn europe

Selon le journal « Les Échos », Agnès Buzyn pourrait quitter son maroquin pour se présenter aux élections européennes qui auront lieu du 23... 11

Le Nutri-score devient obligatoire sur tous les supports publicitaires

NUTRI SCORE

L'Assemblée a rendu obligatoire jeudi l'affichage du « Nutri-score » sur tous les supports publicitaires (Internet, télévisés,... 1

Live ChatDépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)

Live Chat - Dépister les cancers… ou pas ? Posez vos questions au Pr Norbert Ifrah (INCa)-0

Alors que sa parole se fait plutôt rare dans les médias, le Pr Norbert Ifrah, président de l’Institut national du Cancer (INCa) depuis...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter