Francophonie à l’italienne, les médecins contraints au bilinguisme

Francophonie à l’italienne, les médecins contraints au bilinguisme

11.01.2016
  • Francophonie à l’italienne, les médecins contraints au bilinguisme - 1

No français ? No job ! La scène ne se passe pas au Québec mais dans la vallée d’Aoste. Dans cette région autonome à statut spécial, la connaissance de la langue de Molière est nettement plus importante pour travailler dans la fonction publique qu’un curriculum vitae bardé de diplômes. En fait, le français est carrément indispensable, la loi constitutionnelle du 26 février 1948 ayant introduit le bilinguisme officiel.

Mais cette condition pose souvent de nombreux problèmes, notamment dans la santé. L’hôpital régional manque ponctuellement de spécialistes, les candidats ne parlant pas suffisamment bien le français. Depuis plusieurs mois, le poste de directeur de l’unité sanitaire régionale est lui aussi vacant pour cette raison.

Double échec

Pressentie pour occuper ce fauteuil, le Dr Lavinia Mortoni a malheureusement été recalée pour la deuxième fois à l’examen de français. Ce médecin cadre supérieur d’origine piémontaise qui ne pourra pas bénéficier de l’indemnité mensuelle d’un montant compris entre 151 et 226 euros selon le niveau professionnel, accordée aux fonctionnaires bilingues.

Reste que résoudre cette impasse linguistique est d’autant plus difficile que la classe politique actuellement au pouvoir, assimile le rayonnement de la vallée d’Aoste au maintien de la francophonie. « La connaissance du français est une forme de respect envers notre statut autonome et nous sommes certains qu’il existe des professionnels de santé répondant à ces critères essentiels », affirme Antonio Fosson, responsable régional de la santé et membre du mouvement autonome Union valdotaine qui gouverne la région. Ce n’est visiblement pas le cas vu les piètres résultats des candidats à l’examen de français.

Ariel F. Dumont
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 8

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 10

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter