Prescription en DCI : les trois quarts des praticiens ne respectent pas l’obligation selon une étude de « Que choisir »

Prescription en DCI : les trois quarts des praticiens ne respectent pas l’obligation selon une étude de « Que choisir »

Henri de Saint Roman
| 07.01.2016
  • Prescription en DCI : les trois quarts des praticiens ne respectent pas l’obligation selon une étude de « Que choisir »-1

Alors que les praticiens ont l’obligation de prescrire en dénomination commune internationale (DCI) depuis le 1er janvier 2015, la revue « Que choisir » publie sur le sujet une enquête dont elle juge les résultats « affligeants ».

Dans sa dernière édition, la revue a analysé plus de 800 ordonnances anonymisées, collectées entre le 20 mai et le 29 juin 2015. 73 % provenaient d’un médecin généraliste et 27 % d’un spécialiste.

«...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 118 Commentaires
 
cyrano Médecin ou Interne 12.01.2016 à 12h18

Prétendre que les prescriptions des médecins constituent un déni caractérisé des intérêts des patients me paraît pouvoir relever de la diffamation. Peut-on interroger un juriste pour en avoir le Lire la suite

Répondre
 
JEAN B Médecin ou Interne 12.01.2016 à 09h28

Et quid des emballages des génériques quasi identiques pour de médicaments différents ? Le danger de confusion est énorme. Merci aux dogmatiques qui s'arrogent le droit de tout régir, y compris dans Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 11.01.2016 à 20h22

« Les 3/4 des médecins ne lisent pas que choisir »

Répondre
 
DANIEL M Médecin ou Interne 11.01.2016 à 11h22

Qui a fourni à "Que Choisir" les 800 ordonnances "anonimisées" ???

Répondre
 
YVES R Médecin ou Interne 11.01.2016 à 09h56

A l'heure de la COP 21 la prescription en DCI augmente la taille des ordonnances et donc génère une gabegie de papier. Il est dur de réussir sur tout les fronts.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 6

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter