Interview décalée - Dr Michel Cymes : « La blouse me va très bien »

Interview décaléeDr Michel Cymes : « La blouse me va très bien »

Stéphane Long
| 30.12.2015
À l’hôpital tous les mardis et mercredis matin, sur les plateaux télé une bonne partie de son temps, Michel Cymes est aussi l’auteur de « Hippocrate aux enfers », ouvrage (*) dans lequel il raconte l’engagement des médecins dans les expérimentations médicales nazies. Le médecin, très attaché à sa profession, a répondu à nos questions décalées avec l’humour carabin qu’on lui connaît.
  • Interview décalée - Dr Michel Cymes : « La blouse me va très bien »-1

« LE QUOTIDIEN » - Quelle est la première chose que vous faites en arrivant au cabinet ?
Dr MICHEL CYMES. - Je ferme la porte pour que l’on ne me voit pas pisser.

La question qu'on vous pose le plus souvent en tant que médecin ?
Vous êtes vraiment Docteur ?

Le patient le plus insolite que vous ayez rencontré ?
Un travesti qui avait un nom d’homme sur la fiche et un corps de femme... je ne savais pas si je devais l’appeler monsieur ou madame.

La pire chose que vous ayez entendue de la part d'un patient ?
Je ne savais pas que vous étiez médecin !

Si vous deviez résumer la loi de santé en un mot ?
Blouse... pardon blues.

La raison pour laquelle vous êtes médecin ?
La blouse me va très bien

Et si vous deviez changer de métier ?
… Je refuserais…)))

(*) « Hippocrate aux enfers ». Les médecins des camps de la mort. Michel Cymes, Éditions Stock (216 pages)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

400 praticiens salariés, 4000 assistants médicaux, nouvelle carte hospitalière, fin du numerus clausus, ONDAM à 2,5 % : l'essentiel du plan Macron

macron

C'est le paradoxe du plan systémique vendu par l'Élysée sous le slogan inclusif « Ma Santé 2022 ». Cette fois, point de grande loi... 3

Le patron de la CNAM recadre la télémédecine : les publicités « fleurissent » mais on ne va pas tout rembourser

revel

Lors de la clôture de la 24e Université d'été de la CSMF, dimanche 16 septembre, le directeur de l'assurance-maladie Nicolas Revel s'est... Commenter

Arrêt cardiaque : plus l'enfant est jeune, plus les conséquences neurologiques sont généralisées

cardiaque pediatrie

Chez l'adulte, un arrêt cardiaque se traduit par un surrisque de séquelles neurologiques, de troubles de la mémoire, et de déficits moteurs... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter