Rémunération, prévention, réduction des délais d’attente... Touraine fixe les priorités de la future convention

Rémunération, prévention, réduction des délais d’attente... Touraine fixe les priorités de la future convention

Stéphane Long
| 23.12.2015
  • Rémunération, prévention, réduction des délais d’attente... Touraine fixe les priorités de la future convention - 1

La ministre de la Santé a fixé les orientations de la future convention médicale, qui sera négociée à partir de février 2016 entre les syndicats de médecins libéraux et l’Assurance-maladie.

Marisol Touraine espère à cette occasion renouer le dialogue avec les médecins libéraux. « Cette nouvelle convention doit permettre de renforcer l’attractivité et la reconnaissance de l’exercice libéral. Je souhaite qu’elle marque aussi une nouvelle étape dans les relations entre l’Assurance-maladie et les médecins libéraux. L’objectif est, notamment, de libérer du temps pour les médecins, en réduisant les échanges administratifs avec les caisses, pour leur permettre de se consacrer pleinement à leur métier », écrit la ministre dans un courrier adressé ce mercredi au président de l’Union nationale des caisses d’Assurance-maladie (UNCAM).

Évolution des modes de rémunération

Ce texte fixe les orientations principales pour les futures négociations. Les modes de rémunérations « devront prendre en compte l’évolution de l’exercice médical, avec des patients plus âgés et des consultations plus longues », écrit Marisol Touraine dans un communiqué. Les résultats obtenus dans la maîtrise de dépassements d’honoraires, grâce aux mesures mises en place par l’avenant 8, « devront être pérennisés et amplifiés ».

Concernant l’accès aux soins, elle annonce que « des actions fortes devront être conduites pour réduire les délais d’attente et augmenter le nombre de nouveaux patients reçus chez les médecins spécialistes, notamment de premier recours ».

La ministre met également l’accent sur la prévention, « notamment la vaccination et le dépistage, au service des grandes priorités de santé publique ». « De nouveaux objectifs pourront être intégrés pour mieux lutter contre les inégalités sociales de santé, en tenant notamment compte de l’exercice en zone socialement défavorisée » détaille le communiqué.

Au mois d’octobre dernier, le patron de la CNAM, Nicolas Revel, avait évoqué les négociations conventionnelles à venir. Sans écarter la question de la rémunération des médecins, il avait tenu à rappeler que les discussions se heurteraient au principe de réalité. « Nous ne pourrons tout financer, il faudra faire des choix et décider des priorités », avait-il prévenu.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Pour la première fois, des paraplégiques marchent grâce à la stimulation électrique épidurale

paraplegique marche

Par un incroyable hasard du calendrier, où plus vraisemblablement une volonté de ne pas être le second à publier, 2 articles publiés ce... Commenter

Le SAMU du Var équipé de gilets pare-balles pour les missions « à haut risque potentiel »

SAMU 83

Depuis vendredi 21 septembre, les agents du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) du Var disposent d'un nouvel équipement pour... Commenter

Live chatAMP, fin de vie, génétique... Quels enjeux pour les médecins ? Posez vos questions au Pr Delfraissy

Pr Delfraissy

La France s’apprête à réviser ses lois de bioéthique pour prendre en compte les progrès scientifiques et les évolutions sociétales. Le...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter