Fibrose pulmonaire idiopathique - L’arrivée de traitements médicamenteux bouleverse la prise en charge

Fibrose pulmonaire idiopathiqueL’arrivée de traitements médicamenteux bouleverse la prise en charge

17.12.2015

Deux médicaments ont fait la preuve de leur efficacité, en ralentissant l’évolution de la fibrose pulmonaire idiopathique. C’est une grande évolution dans la prise en charge de cette maladie, dont le seul traitement efficace jusqu’à présent était la greffe pulmonaire alors qu’un petit nombre de patients seulement peuvent en bénéficier.

  • Un souffle crépitant caractéristique est présent chez 80% des patients

La pirfenidone (Esbriet), commercialisé en France depuis octobre 2012, a confirmé son efficacité dans l’étude ASCEND versus placebo chez des patients ayant une fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) légère à modérée. Sur un suivi de 52 semaines, la pirfenidone ralentit de près de 50 % la progression de la maladie (objectivée par la mesure de la CVF) par rapport au placebo. Autre résultat intéressant : la compilation des données d’efficacité de l’étude ASCEND et des deux premières études ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Médecin
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add

Soignants en souffrance : avec la création d'un réseau national, l'association SPS met le turbo

En seulement trois années d'existence, l'association Soins aux professionnels en santé (SPS) a renversé la table en matière de prise en... 1

Le Caravage, victime d’un staphylocoque doré il y a 400 ans

Caravage

Quatre siècles après le décès d’un des plus grands peintres italiens du XVIIe siècle, une équipe franco-italienne élucide les causes du... 6

Carabins et internes auscultent le plan Macron : de bonnes idées... et des risques !

paces

Ni carton rouge, ni chèque en blanc : les étudiants en médecine (ANEMF), internes (ISNI et ISNAR-IMG) et jeunes praticiens (chefs de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter