Seconde épreuve annulée : les ECNi tests tournent au fiasco

Seconde épreuve annulée : les ECNi tests tournent au fiasco

Sophie Martos
| 08.12.2015
  • ECNi Tests

Ce mardi matin, 8 décembre, près de 8 300 étudiants de D4 sont retournés dans les 34 centres d’examen, partout en France, pour poursuivre les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) blanches sur tablettes tactiles, testées pour la première fois en grandeur nature, en vain. Après un premier échec lundi 7 décembre dû à la surcharge des serveurs, les examens tests ont été une nouvelle fois annulés à peine 30 minutes après le top départ.

Une nouvelle fois, les serveurs ont été saturés, si on en croit les tweets d’étudiants en médecine qui ont inondé les réseaux sociaux.

Quelques chanceux ont réussi à plancher un peu plus de 30 min. « Certains informaticiens nous ont expliqué que le centre national de gestion (CNG) n’a pas mis en œuvre tous les moyens nécessaires à la réussite des épreuves, notamment sur le plan matériel. L’installation du réseau spécifique aux ECNi, a débuté seulement le mois dernier ! C’est un délai trop court », croit savoir un étudiant de D4 à Strasbourg, en colère. Les carabins sont d’autant plus survoltés que cette réforme est attendue depuis plusieurs années. Ils doutent que tous les moyens aient été mis en œuvre par les pouvoirs publics pour la réussite de cette réforme d’envergure.

Les carabins ont moins de motivation pour continuer

Le bug a entraîné l’annulation des épreuves d’aujourd’hui pour l’ensemble des candidats dans l’ensemble des 34 centres d’examen. Les étudiants sont appelés à revenir demain, pour la dernière épreuve de « lecture critique d’articles (LCA) ». Deux journées de « secours » sont prévues dans les plannings le jeudi 10 et vendredi 11 décembre. Toutefois, la motivation n’est plus là comme nous l’explique l’étudiant strasbourgeois : « Nous avons beaucoup de travail, la semaine prochaine nous passons le certificat de synthèse clinique et thérapeutique (CSCT), nous ne pouvons plus nous permettre de perdre du temps. Ce test des ECNi ne profite qu’au CNG et non aux étudiants », conclut-il amer.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter