ECN informatisées : serveurs saturés, la première journée d’épreuves tests annulée

ECN informatisées : serveurs saturés, la première journée d’épreuves tests annulée

Sophie Martos
| 07.12.2015
  • ECN informatisées : serveurs saturés, la première journée d’épreuves tests annulée-1

« ECN, Épreuves crashantes nationales », résume un étudiant en D4 sur les réseaux sociaux : une heure et demie après avoir commencé à plancher sur tablette, l'examen test des épreuves classantes nationales de médecine auxquels plus de 8 200 étudiants participaient à partir d’aujourd’hui dans 34 centres d’examen dans toute la France, a été annulé.

L’épreuve devait commencer à 14 heures, mais la faculté de Rouen a d’abord rencontré un problème de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 28 Commentaires
 
ANDRE Q Médecin ou Interne 12.12.2015 à 20h07

«  Avant même le bug ce sont les iECN qui sont un scandale !!!! Quand les doyens, les enseignants, les étudiants, tous les professionnels de santé, s'insurgeront-ils contre un examen, concours dégui Lire la suite

Répondre
 
JEAN-FRANCOIS C Paramédicaux 10.12.2015 à 14h29

8000 connections et c'est saturé ??? Comment font Google, Microsoft, Deezer, Facebook ?
Difficile de gérer des projets informatiques pour des fonctionnaires français...

Répondre
 
MARC G Médecin ou Interne 08.12.2015 à 17h53

Adieu veau, vache, ECN, TPG... Tant va la cruche à l'eau...

Répondre
 
MARC B Médecin ou Interne 08.12.2015 à 15h50

Et ça nous gouverne!!!!! Les décisions sont toujours à côté de la plaque. MST VA SE PLAINDRE qu'on l' insulte, qu'on la rudoie... bof.

Répondre
 
Antoine N Médecin ou Interne 08.12.2015 à 13h51

C'est un scandale. Heureusement, le ridicule ne tue pas. Comment peut-on avoir des serveurs sous-dimensionnés alors que l'on sait exactement le nombre et la date à laquelle les requêtes vont arriver Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 3

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter